Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_260502 - PÉTROCORES (région de Périgueux) Drachme au sanglier, tête à droite / sanglier à droite

PÉTROCORES (région de Périgueux) Drachme au sanglier, tête à droite / sanglier à droite TB+/TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 350.00 €
Type : Drachme au sanglier, tête à droite / sanglier à droite
Date : c. 80-60 BC.
Nom de l'atelier/ville : Mouliets-et-Villemartin
Métal : argent
Diamètre : 14 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,74 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Drachme sur un petit flan, mais régulier avec les types de droit et de revers complets. Frappe un peu molle au droit, mais très beau revers. Patine grise et brillante, sur un métal un peu poreux
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête humaine à droite, les cheveux rangés en mèches imbriquées les unes dans les autres.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Sanglier hybride courant à droite ; une sorte d'épis au-dessus du dos (et une petite tête coupée à droite entre les pattes).

Commentaire


Cette monnaie est très proche du n° 1135 de MONNAIES 43.

Ce type se rapproche du DT. 3641, avec une petite tête coupée sous le sanglier. La série 1256 dite "au sanglier monstrueux" regroupe cinq monnaies habilement choisies pour représenter tous les différents exemplaires connus (le revers du DT. 3640 devrait subir une rotation de 180° pour correspondre au standard de la série ; il aurait donc un sanglier à gauche !).

Historique


PÉTROCORES (région de Périgueux)

(Ier siècle avant J.-C.)

Les Pétrocoriens ou Pétrocores dont le territoire s'étendait entre la Dordogne et la Vézère sur l'actuel département de la Dordogne, (l'ancien Périgord) avaient Périgueux pour capitale. Ils faisaient partie de la Gaule Celtique et seront ensuite rattachés à l'Aquitaine. Ils apparaissent tardivement comme les Nitiobroges au moment de la phase finale de la Guerre des Gaules. Ils fournirent un contingent de 5.000 hommes à l'armée de secours. Strabon signalait que les Pétrocores étaient de très bons métallurgistes et travaillaient le fer. Sources : César (BG. VII, 75, Strabon IV, 2, 2).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com