Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_196423 - SÉNONS (région de Sens) Potin à la tête “d’indien”

SÉNONS (région de Sens) Potin à la tête “d’indien” TTB/TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 40.00 €
Type : Potin à la tête “d’indien”
Date : Ier siècle avant J.-C.
Métal : potin
Diamètre : 17,5 mm
Axe des coins : 9 h.
Poids : 3,27 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce potin d’un style particulier a des reliefs bien nets et une patine gris vert légèrement granuleuse
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête “d’indien” fortement stylisée à droite, six mèches courtes de cheveux tirées en arrière, bouletées aux extrémités ; l’œil est globulé ; trace de l’oreille.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Cheval stylisé au pas à gauche, accosté de trois globules ; la queue du cheval est globulée, à son extrémité.

Commentaire


Ce potin illustre le commencement de la dégénérescence du type classique. Le nez commence à être angulaire et le sourcil se poursuit jusqu'à la nuque, servant de point de départ des différentes mèches. Au revers, le cheval est légèrement cambré et est toujours accosté des trois globules.

Historique


SÉNONS (région de Sens)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Les Sénons, dont le nom signifie les sages ou les anciens, contrôlaient un vaste territoire qui s'étendait entre le sud de la Champagne et le nord de la Bourgogne. Leur principal oppidum était Agedincum (Sens) qui a conservé encore aujourd'hui le nom de la civitas antique. Ils possédaient plusieurs autres oppida comme Auxerre, Tonnerre ou Avallon. Divona semble avoir été le principal sanctuaire des Sénons. César avait fait hiverner six de ses légions en 53 avant J.-C. à Agedincum. Labienus, lieutenant et légat de César, vint s'établir dans la région de Sens entre Gergovie et Alésia afin de contrôler les routes et de protéger les armées de César d'une attaque des Belges ou des Germains. César (BG. II, 2 ; V, 54, 56 ; VI, 2, 3, 44 ; VII, 4, 10, 11, 34, 56-59, 62, 75). Ptolémée (G. II, 8, 9).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com