+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_072749 - ROUEN - CLERGÉ ET ÉGLISES Dominique de La Rochefoucauld de Langeac, archevêque n.d.

ROUEN - CLERGÉ ET ÉGLISES Dominique de La Rochefoucauld de Langeac, archevêque SPL/SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet
Prix : 125.00 €
Type : Dominique de La Rochefoucauld de Langeac, archevêque
Date : n.d.
Métal : argent
Diamètre : 33 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 14,83 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
De minimes marques de circulation au revers. Droit splendide avec une patine iridescente. Revers superbe avec une belle patine grise
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Armes de Dominique de La Rochefoucauld surmontées du chapeau de cardinal.

Revers


Titulature revers : EXCUBAT ANTE ARAS ; À L'EXERGUE EN DEUX LIGNES : CLERGÉ DE/ ROUEN.
Description revers : Brûle-encens fumant sur un autel, sans signature.
Traduction revers : (Il veille devant les autels).

Commentaire


Coin de revers avec CLERGÉ DE ROUEN en deux lignes et en gros caractères. Rare variété avec la lampe plus ronde et des rayons simulant la lumière de la lampe. Les La Rochefoucauld sont une famille noble originaire de l’Angoumois et mentionnée pour la première fois en 1019. Dominique de La Rochefoucauld de Langeac est né à Mende en 1713. Son portrait est conservé aux Musée des Beaux-Arts de Rouen (inventaire n° 909.37.7). Ses armes portent burelé d’argent et d’azur, à trois chevrons de gueules brochant sur le tout.

Historique


ROUEN - CLERGÉ ET ÉGLISES

Sous l'Ancien Régime, Rouen est l'une des grandes cités du royaume, considérée, au XVIème siècle, comme la deuxième ville de France après Paris, avant de décliner progressivement jusqu'au début du XIXème siècle, où elle a la réputation d'être sale, et mal construite. Les fonctions administratives et religieuses de la ville sont à l'origine de la base stable de son peuplement et de son rayonnement. La réforme catholique du XVIIème siècle favorise la multiplication des couvents. On évalue à près de deux mille les religieux qui ont fait vivre les ménages rouennais jusqu'à la Révolution. Biblio.: MOLLAT M. ( dir.), "Histoire de Rouen", Toulouse, 1979.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com