+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_823472 - LOUIS XVI Abandon de tous les privilèges, refrappe

LOUIS XVI Abandon de tous les privilèges, refrappe TTB+
180.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Abandon de tous les privilèges, refrappe
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Monnaie de Paris
Métal : bronze argenté
Diamètre : 64 mm
Axe des coins : 12 h.
Graveur : DUVIVIER Benjamin (1730-1819)
Poids : 110,75 g.
Tranche : lisse + corne BRONZE
Poinçon : corne BRONZE
Commentaires sur l'état de conservation :
Médaille ayant été nettoyée. Présence de plusieurs coups et rayures, notamment sur la tranche
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LOUIS XVI RESTAURATEUR DE LA LIBERTÉ FRANÇAISE.
Description avers : Buste du souverain à droite, signé : B. DU VIVIER F..

Revers


Titulature revers : ABANDON DE TOUS LES PRIVILÈGES // ASSEMBLÉE NATIONALE / IV. AOUT / MDCCLXXXIX.
Description revers : Représentation d’hommes prêtant serment autour d’un pilier inscrit : A / LA / PATRIE. (Scène de l’abandon des privilèges) Signé à gauche : GATEAUX.

Historique


LOUIS XVI

(10/05/1774-21/01/1793)

En 1789, les événements vont s'accélérer et provoquer la chute de la royauté. Si le 5 mai, le Roi a ouvert la réunion des États Généraux devant 1.200 députés (doublement du tiers), devant la stagnation des débats, le Tiers se proclame en Assemblée Nationale avec certains députés des deux autres Ordres, la Noblesse et le Clergé. Le 20 juin, c'est le Serment du Jeu de Paume de Versailles. Le 23 juin, le Roi veut suspendre les débats, (intervention de Mirabeau : "nous sommes ici par la volonté du peuple, nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes"). L'Assemblée Nationale Constituante est formée par les trois Ordres le 9 juillet. Le Roi renvoie Necker le 11 juillet, mais le rappellera après la prise de la Bastille le 14 juillet 1789. Bailly est le premier maire de Paris, nommé le 15 juillet. Suite à la Grande Peur qui se répand dans les campagnes, dans la nuit du 4 août, c'est l'abolition des privilèges et droits féodaux. La déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen est votée le 26 août 1789.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com