Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_210333 - LINGONS (Région de Langres) Denier KALETEDOY à la croisette et à la rouelle, fourré

LINGONS (Région de Langres) Denier KALETEDOY à la croisette et à la rouelle, fourré TTB/TB+
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 45.00 €
Type : Denier KALETEDOY à la croisette et à la rouelle, fourré
Date : c. 80-50 AC.
Métal : argent
Diamètre : 12,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 1,63 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Denier sur un flan régulier, avec un revers centré, mais un droit incomplet. Patine grise et granuleuse, avec un manque de métal en surface sur le casque au droit et au-dessus du cheval u revers, laissant apparaître le bronze oxydé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête casquée à gauche ; listel et grènetis.

Revers


Description revers : Cheval bridé et sanglé passant à gauche ; une rouelle entre les jambes ; légende autour ; listel.
Légende revers : [KAL].

Commentaire


Ce type est rare ; les auteurs du Moneta IV ont pourtant répertorié une vingtaine d'exemplaires, de provenances variées. Le denier BN. 5097 est lui aussi fourré.

Historique


LINGONS (Région de Langres)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Le territoire des Lingons était très vaste, à cheval sur l'actuel département de la Haute-Marne et sur une partie de la Côte d'Or, de l'Yonne et de l'Aube. Leur capitale était située à Langres. Ils étaient entourés par les Séquanes, les Mandubiens, les Leuques, les Rèmes, les Suessions, les Sénons et les Éduens. C'était l'une des plus grandes civitas de la Gaule. Langres, qui a conservé leur nom, semble avoir été l'un de leurs oppida. Alliés des Romains, ils ne participèrent pas à la Guerre. Les Helvètes, lors de leur retraite après la défaite de Bibracte, traversèrent le territoire lingon. Et en 52 avant J.-C., ils n'envoyèrent pas d'émissaires, ne s'associèrent pas à la révolte et ne participèrent pas à l'armée de secours envoyée à Vercingétorix. En revanche, en 51 avant J.-C., ils fournirent un contingent de cavalerie aux Romains afin de combattre les Bellovaques et les Belges. Ils restèrent donc fidèles à l'alliance romaine. Ils sont cités plusieurs fois dans les Commentaires de César. César (BG. I, 26, 40 ; IV, 10 ; VI, 44 ; VII, 9, 63, 66 ; VIII, 11). Kruta : 21 111, 184, 187, 201, 251.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com