+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_440866 - ITALIE - ÉTATS DU PAPE - PIE IX (Jean-Marie Mastai Ferretti) Médaille, Cimetière de Campo Verano

ITALIE - ÉTATS DU PAPE - PIE IX (Jean-Marie Mastai Ferretti) Médaille, Cimetière de Campo Verano SUP
160.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Cimetière de Campo Verano
Date : 1870
Nom de l'atelier/ville : Italie, Rome
Métal : bronze
Diamètre : 43,65 mm
Graveur : BIANCHI Giuseppe
Poids : 35,41 g.
Tranche : lisse
Commentaires sur l'état de conservation :
Superbe médaille avec une patine atténuée dans les champs

Avers


Titulature avers : PIVS. IX. PONT. - MAX. AN. XXV..
Description avers : Buste à gauche du pape Pie IX.

Revers


Titulature revers : COEMETERIVM VRB AD AGR VERANVM / INSIGNI IN FRONTEM EXSTRVCTIONE / AVCTVM NOBILITATUM / A CHR MDCCCIXX.
Description revers : Porte monumentale du cimetière de Campo Verano.

Commentaire


Le cimetière communal monumental de Campo Verano, désigné familièrement comme le Verano (en italien : Cimitero comunale monumentale Campo Verano), est le cimetière communal et monumental de la ville de Rome, situé dans le quartier Tiburtino, à proximité de la zone San Lorenzo et de la Basilique Saint-Laurent-hors-les-Murs. Le nom Verano provient de l'antique champ des Verani, gens senatoria aux temps de la République romaine. L'entrée du cimetière se caractérise par trois arches comportant quatre grandes statues qui représentent la Méditation, l’Esperance, la Charité et le Silence : de gauche à droite : la première et troisième statues œuvres de Francesco Fabi-Altini ; la seconde de Stefano Galletti ; la quatrième de Giuseppe Blasetti, précédées par un ample portique œuvre de Vespignani, complété en 1880.

Historique


VATICAN - PIE IX (Jean-Marie Mastai Ferretti)

(16/06/1846-7/02/1878)

Pie IX (1792-1878), élu après une vacance de quinze jours seulement, a le plus long pontificat du XIXe siècle. Après des débuts heureux, montrant en lui, sinon un libéral du moins un novateur entre 1846-1848, la révolution romaine le rejette dans le conservatisme. Après la Révolution de février en France, l'agitation gagne l'Europe entière et même Rome. Devant le refus de Pie IX de déclarer la guerre à l'Autriche, la république est proclamée le 9 février à l'instigation de Mazzini et de Garibaldi. Le 1er juin, un corps expéditionnaire est envoyé à Rome pour rétablir l'ordre. Les Français s'emparent de la ville le 3 juillet et rétablissent Pie IX. Il ne peut empêcher Victor Emmanuel II de réaliser l'unité italienne et se retrouve isolé à partir de 1861. Rome résiste encore neuf ans avant de tomber entre les mains du roi d'Italie et devient la capitale en 1870. Pie IX vit les neuf dernières années de sa vie en se considérant comme prisonnier du pouvoir italien.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com