+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_716114 - ITALIE - ÉTATS DU PAPE - PIE IX (Jean-Marie Mastai Ferretti) Médaille, Saint Pierre et Saint Paul

ITALIE - ÉTATS DU PAPE - PIE IX (Jean-Marie Mastai Ferretti) Médaille, Saint Pierre et Saint Paul SUP
100.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille, Saint Pierre et Saint Paul
Date : 1867
Nom de l'atelier/ville : Italie, Rome
Métal : cuivre
Diamètre : 43,5 mm
Graveur : GIROMETTI G.
Poids : 33,95 g.
Tranche : Lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine marron hétérogène, des traces de manipulation dans les champs. Présence de coups et rayures

Avers


Titulature avers : PIVS IX PONT. - MAX. ANNO II..
Description avers : Buste à droite du pape Pie IX, signé : G. GIROMETTI F..

Revers


Titulature revers : BASIL. VATICANAE - DECVS. ADDITVUM // A.MDCCCXLVII.
Description revers : Statues de Saint Pierre et Saint Paul.

Historique


VATICAN - PIE IX (Jean-Marie Mastai Ferretti)

(16/06/1846-7/02/1878)

Pie IX (1792-1878), élu après une vacance de quinze jours seulement, a le plus long pontificat du XIXe siècle. Après des débuts heureux, montrant en lui, sinon un libéral du moins un novateur entre 1846-1848, la révolution romaine le rejette dans le conservatisme. Après la Révolution de février en France, l'agitation gagne l'Europe entière et même Rome. Devant le refus de Pie IX de déclarer la guerre à l'Autriche, la république est proclamée le 9 février à l'instigation de Mazzini et de Garibaldi. Le 1er juin, un corps expéditionnaire est envoyé à Rome pour rétablir l'ordre. Les Français s'emparent de la ville le 3 juillet et rétablissent Pie IX. Il ne peut empêcher Victor Emmanuel II de réaliser l'unité italienne et se retrouve isolé à partir de 1861. Rome résiste encore neuf ans avant de tomber entre les mains du roi d'Italie et devient la capitale en 1870. Pie IX vit les neuf dernières années de sa vie en se considérant comme prisonnier du pouvoir italien.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com