+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v21_3323 - FLORIEN Aurelianus

FLORIEN Aurelianus TTB+
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 450.00 €
Estimation : 1 000.00 €
lot invendu
Type : Aurelianus
Date : mai - juillet 276
Nom de l'atelier/ville : Thrace, Serdique (Serdica, Sofia)
Métal : billon
Titre en millième : 50 ‰
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 5 h.
Poids : 4,16 g.
Degré de rareté : UNIQUE
Officine : 4e
Emission : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Très beau portrait. Avec son argenture. Flan légèrement décentré au revers sur la légende
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP C M AN FLORIANVS AVG.
Description avers : Buste radié et cuirassé de Florien à droite vu de trois quarts en avant (B).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Marcus Annius Florianus Augustus”, (L’empereur césar Marc Annius Florien auguste).

Revers


Titulature revers : PRO-VIDEN D-[EOR]/ *//.
Description revers : Fides (la Fidélité) debout à droite, tenant une enseigne dans chaque main face à Sol (le Soleil) radié, à demi nu, debout à gauche, levant la main droite et tenant un globe de la gauche.
Légende revers : KAD.
Traduction revers : “Providentia Deorum”, (La Providence des dieux).

Commentaire


Semble complètement inédit et non répertorié pour l’officine avec ce type de buste (B). Pour ce type, S. Estiot a récensé seulement quatre exemplaires pour cette officine. Dans le trésor de La Venèra, il y avait seulement six exemplaires pour le type, répartis sur les quatre officines, plus dix exemplaires à Paris et à Vienne. Le buste courant est celui qui est drapé et cuirassé (A), le buste cuirassé seulement semble beaucoup plus rare.

Historique


FLORIEN

(06-08/276) Marcus Annius Florianus

Florien, préfet du prétoire de Tacite, n'était certainement pas son frère ou demi-frère car il ne porte pas le même gentilice que lui (Claudius/Annius). Il ne put se maintenir au pouvoir car Probus fut acclamé empereur et il fut assassiné par ses propres soldats à Tarse. Le monnayage continua d'être frappé après sa mort, peut-être jusqu'à la fin septembre ou le début octobre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com