+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

E-auction 82-40920 - TOGO - UNION FRANÇAISE Essai de 2 Francs 1948 Paris

TOGO - UNION FRANÇAISE Essai de 2 Francs 1948 Paris SPL
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des e-auctions de cgb.fr et les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente sera clôturée à l'heure indiquée sur la fiche descriptive, toute offre reçue après l'heure de clôture ne sera pas validée. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des e-auctions.

PAS DE FRAIS ACHETEUR.
Estimation : 30 €
Prix : 21 €
Offre maximum : 21 €
Fin de la vente : 10 novembre 2014 17:34:30
participants : 7 participants
Type : Essai de 2 Francs
Date : 1948
Nom de l'atelier/ville : Paris
Quantité frappée : 2 000
Métal : bronze-nickel
Diamètre : 27 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 9,95 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
traces d’oxydation sur le listel
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : REPUBLIQUE FRANÇAISE UNION FRANÇAISE / ESSAI / 1948.
Description avers : Marianne à gauche, bateaux.

Revers


Titulature revers : TERRITOIRE DU TOGO // 2 - F.
Description revers : Antilope, rameaux.

Historique


TOGO - UNION FRANÇAISE

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, le Togo devient un des premiers pays africains à se doter d'institutions politiques et électorales. Les partis politiques travaillent activement à l'évolution du statut du pays mais se divisent en deux camps opposés dans leurs objectifs : le Comité de l'Unité Togolaise (CUT) partisan d'un État réunifié avec le Togo britannique et autonome et le Mouvement Populaire Togolais (MPT) favorable à l'abolition de la tutelle et à une association plus étroite avec la France. En 1956, alors que le Togo britannique est incorporé à la Côte-de-l'Or (ou «Gold Coast»), le Premier ministre est désormais élu par l'Assemblée nationale. La République autonome dispose alors de pouvoirs de plus en plus larges. Deux ans plus tard, le 27 avril 1958, Sylvanus Olympio, chef du CUT, remporte les élections et est ainsi élu Premier Ministre de la République. La même année, un nouveau référendum, organisé sous l'égide de l'Organisation des Nations unies (ONU), permet au Togo français d'accéder à l'autonomie, en tant que République, au sein de la Communauté française. C'est un premier pas vers l'Indépendance obtenue le 27 avril 1960.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x