+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_611871 - THÉODOSE Ier Nummus, (PBQ, Æ 4)

THÉODOSE Ier Nummus, (PBQ, Æ 4) TTB
15.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Nummus, (PBQ, Æ 4)
Date : 388-392
Nom de l'atelier/ville : Atelier indéterminé
Métal : cuivre
Diamètre : 12,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 1,16 g.
Officine : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan à l’usure régulière. Patine verte
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : D N THEODO-SIVS P F AVG.
Description avers : Buste diadémé, drapé et cuirassé de Théodose Ier à droite, vu de trois quarts en avant (A'a) ; diadème perlé.
Traduction avers : "Dominus Noster Theodosius Pius Felix Augustus", (Notre seigneur Théodose pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : SALVS REI - PVBLICAE/ -|-// [...].
Description revers : Victoire marchant à droite, tenant une couronne de la main droite, le trophée sur l'épaule gauche, un captif agenouillé par les cheveux de la main gauche ; dans le champ à gauche, une croix chrismée.
Traduction revers : “Salus Rei Publicæ”, (La Santé du bien public).

Commentaire


Poids très léger. Rubans de type 3 aux extrémités bouletées. Ptéryges invisibles sous le paludamentum.

Historique


THÉODOSE Ier

(19/01/379-17/01/395) Flavius Theodosius

Théodose Ier, d'origine espagnole, est le fils du général Théodose, exécuté en 375. Après la disparition de Valens à Andrinople en 378, Gratien le choisit pour le seconder. Théodose Ier, devenu auguste en 379, réussit à rétablir l'unité de l'empire romain. Il doit faire face à l'usurpation de Magnus Maximus entre 383 et 388 et à celle d'Eugène de 392 à 394. En 394, l'Empire est réunifié pour la première fois depuis trente ans. À sa mort, son héritage sera partagé entre ses deux fils, Honorius pour l'Occident et Arcadius pour l'Orient. Théodose Ier a fondé une dynastie qui va régner sur les empires d'Orient et d'Occident pendant près de quatre-vingt ans avant la chute de Rome.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com