Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v24_0908 - RUTÈNES (région de Rodez) Drachme “au sanglier”, à la grosse tête bouclée

RUTÈNES (région de Rodez) Drachme “au sanglier”, à la grosse tête bouclée TTB+
MONNAIES 24 (2005)
Prix de départ : 220.00 €
Estimation : 350.00 €
lot invendu
Type : Drachme “au sanglier”, à la grosse tête bouclée
Date : IIe-Ier siècles av. J.-C.
Métal : argent
Diamètre : 16 mm
Axe des coins : 1 h.
Poids : 2,23 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité, mais avec une tête largement décentrée au droit. Sanglier du revers presque complet. Très belle patine sombre et brillante, d’ancienne collection
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Grosse tête à gauche ; quatre points marquent le bout du nez, la bouche et le menton ; cou orné d'un collier perlé sur deux ou trois autres colliers unis ; le tout dans un grènetis.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Sanglier à gauche entre deux annelets bouletés ; le tout dans un grènetis.

Commentaire


Toutes les monnaies du type Savès n° 440, avec la grosse tête, semblent ne sortir que d'un seul coin de droit, si caractéristique avec les deux petits globules à la base du cou (et peut-être d'un seul coin de revers).

Historique


RUTÈNES (région de Rodez)

(Ier siècle avant J.-C.)

Voisins des Arvernes, des Cadurques et des Gabales, leur territoire correspondait à l'ancien Rouergue (actuel département de l'Aveyron) au nord du Tarn, dont le cours constituait la frontière avec la province de Narbonnaise. Les Rutènes, alliés des Arvernes, avaient participé aux opérations qui aboutirent à la défaite de Bituit, roi des Arvernes en 121 avant J.-C. et à la création de la province de Narbonnaise. À cette occasion, les Rutènes s'étaient retrouvés coupés en deux, suivant la frontière naturelle du Tarn. Actifs dans la coalition contre les Romains en 52 avant J.-C., ils fournirent un contingent de 12.000 hommes à l'armée de secours. Sources : César (BG. I, 45 ; VII, 5, 64, 75 et 90).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com