VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_269630 - ROYAUME FRANC DE BOURGOGNE, BURGONDES Triens à la victoire, monograme de GVNDOBALD

ROYAUME FRANC DE BOURGOGNE, BURGONDES Triens à la victoire, monograme de GVNDOBALD TTB/SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2012)
Prix : 1 800.00 €
Type : Triens à la victoire, monograme de GVNDOBALD
Date : 507-511
Nom de l'atelier/ville : Lyon (?)
Métal : or
Diamètre : 12,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 1,44 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Triens intéressant, avec un superbe revers. L’avers est bien identifiable, mais légèrement décentré et frappé avec un coin usé. Revers complet et de frappe vigoureuse avec son brillant de frappe

Avers


Titulature avers : D N ANASTA - SIVS PR NC.
Description avers : Buste diadémé, drapé d'Anastase à droite.

Revers


Titulature revers : LÉGENDE DÉGÉNÉRÉE VICTORIAVACVTON // CONOD.
Description revers : Victoire stylisée, marchant à droite, sur une ligne d’exergue, tenant une couronne et une palme ; le monogramme de Gondebaud dans le champ, devant la victoire.

Commentaire


Les imitations de solidus et de triens au nom d’Anastase sont parmi les premières monnaies considérées comme mérovingiennes. Avec ce monogramme de Gondebaud, cette monnaie est précisément classée et datée.
Selon Wikipedié ; Gondebaud, né avant 455, mort en 516, est roi des Burgondes à partir des années 470, d'abord avec ses frères, Godégisile, Gondemar et Chilpéric, puis seul à partir de 500.
Il s'est efforcé d'unir les Burgondes et les Gallo-Romains et a réussi à créer une entité et une identité commune à ces deux peuples, forgeant un particularisme burgonde, qui se perpétuera même après l'intégration au royaume franc des Mérovingiens, dans le regnum Burgundiae (royaume de Bourgogne ou de Burgondie), à côté de la Neustrie et de l'Austrasie.

Historique


ROYAUME FRANC DE BOURGOGNE, BURGONDES

(Fin VIe siècle)

Selon J. Lafaurie dans le catalogue du musée de Lyon, au cours de cette période 550/575 encore mal définie, sont frappées en très grande quantité des triens dont les types sont dérivés des monnaies frappées en Italie par les Byzantins à Ravenne, prise aux Ostrogoths en mai 540. Les frappes sont d'abord assez proches de leurs prototypes : au droit, buste diadémé à droite, le diadème fermé derrière la tête par un nœud à deux pendants, vêtu d'une chlamyde, de style assez réaliste ; au revers, Victoire allant à droite, le buste de face et la tête tournée vers la gauche. Elle tient de la main droite une couronne avec deux pendants, de la main gauche un globe crucigère.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com