+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v41_0359 - QUINCTIA Denier

QUINCTIA Denier TTB+
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 120.00 €
Estimation : 180.00 €
lot invendu
Type : Denier
Date : 126 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,93 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan épais bien centré au droit, légèrement décentré au revers. Beau portrait. Joli revers de haut relief avec une usure superficielle. Belle patine de collection ancienne avec des reflets dorés
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection M. R. de Dijon

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête casquée de Rome à droite, coiffée du casque ailé ; derrière la tête, apex (coiffe religieuse de flamine) ; sous le menton, marque de valeur (XVI) en monogramme.

Revers


Titulature revers : ROMA À L’EXERGUE ; T-Q AU-DESSUS.
Description revers : Les Dioscures, Castor et Pollux (les Gémeaux) à cheval, se séparant de chaque côté ; ils sont cuirassés avec le manteau flottant sur l'épaule, coiffés d'un bonnet surmonté d'une étoile, tenant chacun une javeline transversale ; dans le champ au milieu, un bouclier macédonien.
Traduction revers : “Titus Quinctius”, (Titus Quinctius).

Commentaire


Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation de quarante-neuf coins de droit et de soixante et un coins de revers.

Historique


QUINCTIA

(126 avant J.-C.) Titus Quinctius Flaminius

H. Grueber pensait que Titus Quinctius Flaminius était le personnage qui fut consul en 123 avant J.-C. avec Quintus Cæcilius Metellus. Il faudrait plutôt y voir un familier de ce consul, son fils peut-être, qui aurait rempli la charge de monétaire en 126 avant J.-C. La loi de Junius Pennus interdit l'accès de Rome aux étrangers "de peregrinis". Marcus Æmilius Lepidus et Lucius Aurelius Orestes furent consuls. Ce dernier réprima des troubles qui avaient éclaté en Sardaigne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com