VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v23_0923 - PRINCIPAUTÉ DE BÉNÉVENT, ARICHIS II Triens

PRINCIPAUTÉ DE BÉNÉVENT, ARICHIS II Triens FDC
MONNAIES 23 (2004)
Prix de départ : 750.00 €
Estimation : 1 200.00 €
Prix réalisé : 917.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 1 210.00 €
Type : Triens
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Bénévent
Métal : électrum
Diamètre : 14,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 1,23 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire de qualité exceptionnelle pour ce type ayant conservé son brillant d’origine
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection Kapamadji, vente Bourgey des 27-29 octobre 1992, n° 760

Avers


Titulature avers : + DNSVI ITORIA.
Description avers : Buste barbu de face, coiffé d’une couronne surmontée d’une croix, vêtu d’un manteau attaché sur l’épaule droite ; tenant un globe crucigère dans la main droite.

Revers


Titulature revers : C VITIRA PRINPI B // ONO À L’EXERGUE.
Description revers : Croix potencée, sur sa base, accostée d’un A ; deux globules de part et d’autre de la base, quatre globules au-dessus de la croix à 12 heures ; légende circulaire.

Commentaire


La légende CONOB de l’exergue est décomposée, avec le C et le B dans l’alignement de la base de la croix et des globules.

Historique


PRINCIPAUTÉ DE BÉNÉVENT, ARICHIS II

(774-787)

"Le duc de Bénévent Arichis II refusa de se soumettre à Charlemagne ; il prit en 774 le titre de prince, affirmant ainsi sa pleine souveraineté. L’ancien duché de Bénévent devint le dernier refuge de la nation lombarde et de ses traditions. La principauté de Bénévent, partagée en deux en 848 - 849 (Bénévent et Salerne), puis en trois en 981 (avec la séparation de Capoue et de Bénévent) continua pendant près de trois siècles encore à subir alternativement les influences politiques franques et byzantines, mais sans obéir ni à l’un, ni à l’autre empereur. Bénévent se donna au Pape en 1051, Capoue fut prise par les Normands en 1058, Salerne en 1077, mais le droit lombard continua d’être appliqué dans la plus grande partie du Midi pendant tout le Moyen Âge. Enfin, symboliquement, la prise de Rome par les Italiens et la fin des États pontificaux en 1870 peuvent être considérées comme la dernière victoire posthume des Lombards qui, malgré eux, avaient suscité, au VIIIe siècle, la formation d’un territoire pontifical en Italie centrale". (cf. Les Lombards, derniers barbares du monde romain par Jean-Pierre Martin, directeur de recherche au CNRS)
.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com