Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_499361 - POLOGNE - ROYAUME DE POLOGNE - JEAN III SOBIESKI 200e anniversaire de la Victoire de Vienne

POLOGNE - ROYAUME DE POLOGNE - JEAN III SOBIESKI 200e anniversaire de la Victoire de Vienne SUP
100.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : 200e anniversaire de la Victoire de Vienne
Date : 1883
Nom de l'atelier/ville : Pologne, Cracovie
Métal : étain
Diamètre : 37,5 mm
Graveur : Kurnatowski
Poids : 14,57 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Commentaires sur l'état de conservation :
Brillant de frappe encore bien visible autour des motifs malgré les traces de manipulation dans les champs

Avers


Titulature avers : JAN III SOBIESKI KROL POLSKI - *NIEMCY ZBAWIL* POLSKE WSLAWIL*.
Description avers : Buste cuirassée et laurée à droite, signé : NAKLM KURNATOWSKI.
Traduction avers : Jan III Sobieski roi de Pologne - L’Allemagne sauve - La Pologne a fondé.

Revers


Titulature revers : OBCHOD LUDOWY JUBILEUSZU - JANA SOBIESKIEGO W KRAKOWIE - *12CO WRZES - 1883.*.
Description revers : Écu couronné entre deux branches de laurier.
Traduction revers : La population célèbre le jubilé de Jan Sobieski à Cracovie le 12 septembre 1883.

Commentaire


Cette médaille émise au XIXe siècle célèbre le jubilé de la bataille de Vienne (12 septembre 1683) mettant fin au second siège de Vienne par les Ottomans. La victoire fut remportée en grande partie grâce aux attaques du roi Jean III Sobieski avec sa cavalerie lourde. Cette victoire lui assure le statut de héros national et défenseur de la chrétienté.

Historique


POLOGNE - ROYAUME DE POLOGNE - JEAN III SOBIESKI

(20/05/1674-17/06/1696)

Jean III (2/06/1624-17/06/1696), fils de Jacques Sobieski, épousa en 1665 Marie Casimire de la Grange d'Arquien (1641-1716) qui eut parfois une très mauvaise influence sur lui. Il fut élu roi de Pologne à la suite de sa brillante victoire sur les Turcs à Khotine et succéda à Michel Wisniowecki en 1674. Sa victoire au Kahlenberg le 12 septembre 1683 dégagea Vienne, assiégée par les Turcs. Présenté comme le sauveur de la chrétienté et le nouveau Godefroy de Bouillon, il continua la lutte contre les Turcs en Moldavie et en Bessarabie, mais dut abandonner ses prétentions à un grand royaume d'Europe centrale, sous la pression russe, au traité de Moscou (1686). Il essaya d'assurer pour son fils Jacques-Louis (1667-1737), la succession du trône de Pologne. Il échoua dans cette dernière entreprise. C'est Frédéric Auguste II de Saxe qui lui succéda sur le trône, ouvrant la voie à une guerre civile qui ne prendra fin qu'avec le partage de la Pologne.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x