+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v21_3750 - POEMENIUS Double maiorina

POEMENIUS Double maiorina TTB
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 200.00 €
Estimation : 300.00 €
Prix réalisé : 205.00 €
Nombres d'offres : 2
Offre maximum : 520.00 €
Type : Double maiorina
Date : 353
Nom de l'atelier/ville : Belgique, Trèves (Treveri)
Métal : cuivre
Diamètre : 24 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 4,31 g.
Degré de rareté : R2
Officine : 1re
Emission : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan large et irrégulier. Beau portrait. Joli revers. Patine marron. Éclat de métal dans la légende
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : D N CONSTAN-TIVS P [F AV]G.
Description avers : Buste diadémé, drapé et cuirassé de Constance II à droite vu de trois quarts en avant (A'a) ; diadème perlé.
Traduction avers : "Dominus Noster Constantius Pius Felix Augustus", (Notre seigneur Constance pieux et heureux auguste).

Revers


Titulature revers : SALVS AVG NOSTRI// TRP*.
Description revers : Grand chrisme accosté de l'alpha et de l'oméga.
Traduction revers : "Salus Augusti Nostri", (La Santé de notre auguste).

Commentaire


Poids très léger. Ce type n’a été frappé que pour l’atelier de Trèves au nom de Constance II.

Historique


POEMENIUS

(353)

Monnayage au nom de Constance II

Une révolte se produisit à Trèves au début de l'année 353 contre Magnence et Décence. Elle fut conduite par Pœmenius qui monnaya au nom de Constance et fit frapper des doubles maiorina au type du chrisme accosté de l'alpha et de l'oméga qui sont en grec la première et la dernière lettre de l'alphabet et rappellent les paroles du Christ "Je suis le commencement et je suis la fin". La révolte fut apparemment écrasée rapidement. Ces monnaies au type de Constance sont donc très rares. Il est intéressant de trouver ce droit de Constance, qui défendait les théories religieuses ariennes, au revers de cette monnaie plutôt favorable à l'orthodoxie du concile de Nicée (325).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com