Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_259327 - PHÉNICIE - MARATHOS Double unité ou dichalque

PHÉNICIE - MARATHOS Double unité ou dichalque TTB+/TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 180.00 €
Type : Double unité ou dichalque
Date : an 98 = 162-161 AC.
Nom de l'atelier/ville : Phénicie, Marathos
Métal : bronze
Diamètre : 21 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 10,14 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale et épais, bien centré des deux côtés. Beau portrait. Frappe un peu molle au revers, mais bien lisible et identifiable. Belle patine noire
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection A. S. et de MONNAIES 45, n° 156

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Buste voilé et drapé de femme à droite, coiffée du stéphané (Bérinice II).

Revers


Titulature revers : LETTRES ET CHIFFRES PHÉNICIENS.
Description revers : Asklépios-Eschoum debout à droite, tenant un bâton sur lequel un serpent est enroulé.
Traduction revers : (an 98).

Commentaire


Au droit, E. Babelon reconnaît dans le buste voilé celui de Bérénice II, la femme de Ptolémée III. Pièce datée de l’an 98 .

Historique


PHÉNICIE - MARATHOS

(IIIe - IIe siècle avant J.-C.)

Marathos était une vieille cité de Phénicie, ennemie héréditaire d'Arados. Alors que la cité maritime était longtemps restée sous influence séleucide, sa rivale était entrée dans l'orbite lagide. Arados redevint indépendante en 259 avant J.-C. Après Antiochus III et la paix d'Apamée, la puissance égyptienne s'amoindrit dans la région, surtout sous Ptolémée V (204-180 AC.) qui perdit la plus grande partie des possessions de Syrie. Finalement, Marathos fut détruite par sa rivale entre 140 et 137 avant J.-C., date de la création du nouveau monnayage civique d'Arados. Après la destruction de Marathos, les vainqueurs fondèrent une colonie sur les ruines de la cité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com