+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v38_1610 - PAGUS CATUSLUGI - Sanctuaire de BOIS L'ABBÉ (Seine-Maritime) Bronze VIIRICIVS, classe II

PAGUS CATUSLUGI - Sanctuaire de BOIS L ABBÉ (Seine-Maritime) Bronze VIIRICIVS, classe II SUP
MONNAIES 38 (2009)
Prix de départ : 450.00 €
Estimation : 600.00 €
Prix réalisé : 450.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 450.00 €
Type : Bronze VIIRICIVS, classe II
Date : c. 50-40 AC.
Métal : bronze
Diamètre : 15,5 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 2,37 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Magnifique monnaie pour ce type de bronze. Flan un peu court et irrégulier avec les cassures des penons de coulée du flan assez nettes. Beau portrait complet mais légende hors flan au revers. Patine sombre et homogène sur une frappe vraiment très vigoureuse
Pedigree :
Cet exemplaire provient de la collection A.C.G. et précédemment d’une collection belge

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête à gauche, les cheveux entourés d'un cordon perlé terminé par une volute sur la nuque, deux croissants devant le visage et un annelet pointé sous le menton.

Revers


Titulature revers : [VIIRICIV].
Description revers : Cheval libre galopant à gauche, un annelet pointé sous la queue ; une ancre entre les jambes.

Commentaire


Cette monnaie est idéalement frappée et centrée, avec tous les ornements visibles devant un superbe portrait. Au revers le cheval est complet et d’un très bon style ; il ne manque que la légende VIIRICIV.

Historique


PAGUS CATUSLUGI - Sanctuaire de BOIS L'ABBÉ (Seine-Maritime)

(Ier siècle avant J.-C.)

Déjà en 1977, S. Scheers évoquait l'idée d'un monnayage de Pagus pour le type VIIRICIVS (op. cit.p.129-130) qui rappelle les trouvailles du sanctuaire de Bois l'Abbé à Eu (Seine-Maritime) (LPD. p.32-45) où 161 pièces des 4 classes ont été découvertes et analysées. Ces monnaies trouvées en grande quantité constituaient sans doute un numéraire à vocation régionale (LPD. 1984, p. 65-92). Une plaque retrouvée sur place en 1965, près du théâtre évoque un pagus Catuslugi déjà signalé par Pline (HN. IV, 31).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com