+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v52_0088 - OPIMIA Denier

OPIMIA Denier TTB
MONNAIES 52 (2012)
Prix de départ : 120.00 €
Estimation : 180.00 €
lot invendu
Type : Denier
Date : 131 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 18 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,91 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan, bien centré à l’usure régulière. Beau portrait. Frappe un peu molle au revers. Jolie patine grise superficielle de collection ancienne
Pedigree :
Cet exemplaire provient du stock de la Bourse du Collectionneur, 1993 et de la collection D. J

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête casquée de Rome à droite, coiffée du casque ailé ; derrière la tête, un trépied ; sous le menton, marque de valeur (XVI) en monogramme.

Revers


Titulature revers : ROMA À L'EXERGUE ; L. OPEIMI EN MONOGRAMME AU-DESSUS DU CARTOUCHE.
Description revers : Victoria (la Victoire) dans un quadrige galopant à droite, tenant une couronne de la main droite et les rênes de la gauche.
Traduction revers : “Lucius Opeimius// Roma”, (Lucius Opimius// Rome).

Commentaire


Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation de trente-neuf coins de droit et de quarante-neuf coins de revers. Ce denier semble en fait plus rare que ne le laissent supposer les ouvrages de référence. Le même phénomène est à remarquer pour les deux autres monétaires, Lucius Postumius Albinus (RCV. 128) et Marcus Opimius, frère de Lucius (RCV. 130).

Historique


OPIMIA

(131 avant J.-C.) Lucius Opimius

Lucius Opimius a été identifié comme l'un des deux consuls de l'année 121 avant J.-C. et avait été préteur en 125 avant J.-C. Appartenant au parti sénatorial, il fut l'un des principaux opposants aux réformes agraires des Gracques. Les consuls pour l'année 131 avant J.-C. sont Publius Licinius Crassus Mucianus et Lucius Valerius Flaccus. Rome subit encore les contrecoups de l'assassinat du Tribun Tiberius Gracchus (Les Gracques) deux ans auparavant. La révolte des esclaves a été écrasée dans le sang en 132 avant J.-C. et la Sicile réorganisée en vertu de la "lex Rupilia". En 131 avant J.-C., la "lex Tabellaria" ou "loi tabellaire" du tribun Papirius Carbo vise à introduire le vote secret pour l'élection des Comices et la possibilité de réélire les tribuns de la plèbe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com