+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_629692 - NÉRON Dupondius

NÉRON Dupondius TB+
90.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Dupondius
Date : 66
Nom de l'atelier/ville : Lyon
Métal : cuivre
Diamètre : 29,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 13,63 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Usure importante mais exemplaire parfaitement identifiable
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP NERO CAESAR AVG P MAX TR P P P.
Description avers : Tête laurée de Néron à droite (O*), globe à la pointe du cou.
Traduction avers : “Imperator Nero cæsar augustus pontifex maximus tribunicia potestate pater patriæ”, (Empereur Néron césar auguste grand pontife revêtu de la puissance tribunitienne père de la patrie).

Revers


Titulature revers : VICTORIA - AVGVSTI/ S|C.
Description revers : Victoria (la Victoire) marchant à gauche, tenant une couronne de la main droite et une palme de la gauche.
Traduction revers : “Victoria Augusti”, (la Victoire de l'auguste).

Historique


NÉRON

(13/10/54-9/06/68)

Auguste

Néron est certainement l'un des empereurs les plus connus, grâce à Tacite et à Suétone, mais aussi l'un des plus décriés. C'est le dernier représentant de la dynastie Julio-Claudienne. Fils d'Agrippine, la seconde femme de Claude, et de Cneius Domitius Ahenobarbus, il est né en 37. Il descend à la fois d'Auguste par sa mère et de Julie par son grand-père maternel, Germanicus. Après l'assassinat de Claude par Agrippine avec l'aide de Locuste en 54, âgé de 17 ans, il commence son règne sous de bons auspices. Aidé de Sénèque, son précepteur, et de Burrus, préfet du Prétoire, il gouverne intelligemment avec le Sénat. Il a épousé Octavie, la fille de Claude et de Messaline. Le frère d'Octavie, Britannicus, meurt dans des conditions mystérieuses en 55 après J.-C. (empoisonné ?). Après le "quinquennum aureum" (54-59), l'empereur fait ou laisse assassiner sa mère. Les neuf dernières années du règne vont déstabiliser le principat.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com