Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_141563 - NÉRON Drachme syro-phénicienne

NÉRON Drachme syro-phénicienne TTB
480.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Drachme syro-phénicienne
Date : 56-57
Nom de l'atelier/ville : Antioche, Syrie, Séleucie et Piérie
Métal : argent
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,12 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Légèrement décentré mais type complet et portrait typique du jeune empereur
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire est le 0078_004 de la base TSP

Avers


Description avers : Tête nue de Néron jeune à droite (O°).
Légende avers : NERWNOS KAISAROS SEBA.
Traduction avers : (Néron césar auguste).

Revers


Description revers : Bassin supporté par un trépied autour duquel est enroulé un serpent.
Légende revers : DRACMH - ER G.
Traduction revers : (Drachme - troisième année de règne - An 105 de l’ère césarienne).

Commentaire


Cette émission est bien entendu de toute première importance historique et monétaire. Elle fait partie, avec d’autres divisionnaires et des tétradrachmes aux bustes de Claude et d’Agrippine, à l’émission de donativa pour l’élévation de Néron au pouvoir suprême.
Par ailleurs, il s’agit de l’une des très rares émissions qui porte effectivement une valeur monétaire. On ignore, dans l’état actuel de la recherche, les motivations de cette émission : s’agissait-il de l’introduction dans le système monétaire de divisionnaires, dont le manque se faisait probablement sentir, ou d’une tentative de modification de ce système, laquelle aurait échoué, puisque l’on ne verra plus de divisionnaires ultérieurement ?
Le trépied et le serpent sont très probablement une référence au culte d’Apollon, l’un des plus importants à Antioche, célébré dans le faubourg de Daphné.
Dans la base TSP maintenue par Michel Prieur, vingt-six exemplaires sont maintenant répertoriés dont quinze en musées ou collections publiques : Paris, trois exemplaires, ANS, Oxford, Berlin, quatre exemplaires, Yale, British Museum, deux exemplaires, Copenhague et deux exemplaires à Cambridge.

Historique


NÉRON

(13/10/54-9/06/68) Nero Claudius Cæsar Drusus Germanicus

Auguste (13/10/54-9/06/68)

Néron est certainement l'un des empereurs les plus connus, grâce à Tacite et à Suétone, mais aussi l'un des plus décriés. C'est le dernier représentant de la dynastie Julio-Claudienne. Fils d'Agrippine, la seconde femme de Claude, et de Cneius Domitius Ahenobarbus, il est né en 37. Il descend à la fois d'Auguste par sa mère et de Julie par son grand-père maternel, Germanicus. Après l'assassinat de Claude par Agrippine avec l'aide de Locuste en 54, âgé de 17 ans, il commence son règne sous de bons auspices. Aidé de Sénèque, son précepteur, et de Burrus, préfet du Prétoire, il gouverne intelligemment avec le Sénat. Il a épousé Octavie, la fille de Claude et de Messaline. Le frère d'Octavie, Britannicus, meurt dans des conditions mystérieuses en 55 après J.-C. (empoisonné ?). Après le "quinquennum aureum" (54-59), l'empereur fait ou laisse assassiner sa mère. Les neuf dernières années du règne vont déstabiliser le principat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x