+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fco_082672 - MADAGASCAR - Union française 10 Francs 1953 Paris

MADAGASCAR - Union française 10 Francs 1953 Paris TB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 1.50 €
Type : 10 Francs
Date : 1953
Nom de l'atelier/ville : Paris
Quantité frappée : 25000000
Métal : bronze-aluminium
Diamètre : 20 mm
Axe des coins : 6 h.
Tranche : lisse
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : REPUBLIQUE FRANÇAISE.
Description avers : Buste drapé de Marianne à gauche, avec bonnet phrygien ailé et cocarde au-dessus de l’oreille sur fond de navire et d’un port.

Revers


Titulature revers : 20 / FRANCS / MADAGASCAR.
Description revers : carte de l’île.

Historique


MADAGASCAR - Union française

(1946-1958)

Découverte par Diego Dias en 1500, Madagascar fut d'abord nommée île de Saint-Laurent. En 1643, elle devient l'île Dauphine avec l'arrivée des Français. Puis, elle est divisée en royaumes féodaux et l'intérieur de l'île est un royaume aux mains du chef Andrianampoimérina (1787-1810) dont le fils Radama Ier se rend maître de la plus grande partie de l'île. En 1835, les missionnaires sont chassés et le christianisme devient illégal, le presbytérianisme ne deviendra religion d'État qu'en 1869. En 1883, la France bombarde Tamatave puis en 1885 elle obtient le contrôle de la politique étrangère par l'installation d'un résident à Tananarive. L'île est annexée par la France en 1896 tandis que la reine Ranavalona III est déposée puis déportée.
Madagascar, qui avait été occupée par les Britanniques et rendue aux Français en 1943, devient un territoire au sein de l'Union Française. Un climat d'insécurité règne dans l'île dans les dix années suivantes. En 1957, Madagascar obtient l'autonomie interne, puis l'indépendance le 26 juin 1960.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x