+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_016068 - LYON ET DU LYONNAIS (OFFICIERS ET NOBLESSE DE...) Messieurs PERRICHON, DE LAROUE, CROPET ET SABOT 1701

LYON ET DU LYONNAIS (OFFICIERS ET NOBLESSE DE...)  Messieurs PERRICHON, DE LAROUE, CROPET ET SABOT  SUP
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2013)
Prix : 130.00 €
Type : Messieurs PERRICHON, DE LAROUE, CROPET ET SABOT
Date : 1701
Métal : cuivre rouge
Diamètre : 30 mm
Axe des coins : 6 h.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : MRE IEAN VAGINAY SG D MONTP ET LER C ET P D ROY EN LA S ET P D LON P D MAR.
Description avers : Armes de Jean Vaginay lambrequinées et soutenues par deux lions.

Revers


Titulature revers : MRS PERRICHON DE LAROVE CROPET ET SABOT ESCHEVIN DE LYON 1701.
Description revers : Armes de Perrichon, de Laroue, Cropet et Sabot.

Commentaire


Notre personnage est cité à propos du hameau de Ranchal à
http://pagesperso-orange.fr/jean.fontenille/genealogie/ranchal.htm
Il est fait mention de cette paroisse dans un testament daté de 1391, par lequel Edouard de Beaujeu lègue à sa femme, la prévauté de Ranchal. D'autre part, le 22 mars 1578, Louis de Gonzague, duc de Nevers, comte d'Auxerre, céda à Claude Rédé les terres d'AMPLEPUIS, RANCHAL, CHEVAGNY-LE-LOMBARD, moyennant le prix de 40000 écus d'or. Par le même traité, il vendit à Jean Arod les terres et seigneureries de MONTMELAS.
Le fief de Montpiney appartint successivement à noble Jean Vaginay commissaire et procureur du roi au présidial de LYON (1660), à Jean- François de Guillermain, écuyer, seigneur de Nuzière; à M. Brac de Montpiney, puis à la famille Gonnet. Du chateau, il ne reste plus aujourd'hui que quelques ruines.
En 1700 Jean Vaginay est seigneur de Montpiney et de Lerondes.
Au XVIIIème siècle, RANCHAL faisait partie de la Chastellenie de THIZY et, comme Cours, possèdait un "chacipol", ce qui était à peu près un "chatelain de la campagne". Avant la révolution, RANCHAL était paroisse dans le Beaujolais, du diocèse de MACON, de l'élection de VILLEFRANCHE, de l'archiprêtré de BEAUJEU. Il ressortissait à la justice de CUBLIZE et de MAGNY. La collation appartenait au prieur de THIZY qui partageait la dîme avec le curé. La dame était la marquise de Vauban.

Historique


LYON ET DU LYONNAIS (OFFICIERS ET NOBLESSE DE...)

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com