+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_623164 - LOUIS XVII Mort de Louis XVII, 8 juin 1795

LOUIS XVII Mort de Louis XVII, 8 juin 1795 TTB+
280.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Mort de Louis XVII, 8 juin 1795
Date : n.d.
Nom de l'atelier/ville : Berlin
Métal : argent
Diamètre : 29,5 mm
Graveur : Daniel et Frédéric Loos
Poids : 8,84 g.
Tranche : lisse
Poinçon : sans poinçon
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Patine grise hétérogène avec de légers frottements dans les champs suite à un ancien nettoyage. Présence de quelques coups et rayures
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LOUIS, SECOND FILS DE LOUIS XVI. NÉ LE 27 MARS 1785.
Description avers : Buste de Louis XVII à gauche, portant une veste brodée, fermée par une cocarde ; sous le buste, signature LOOS.

Revers


Titulature revers : REDEVENU LIBRE / LE 8 JUIN / 1795 EN TROIS LIGNES ; À L'EXERGUE, UN LIVRE SUR LEQUEL EST INSCRIT : LOUIS./ LOUIS/XVI - ANTOI/NETTE./ ELISA/BETH.
Description revers : L'Ange de la mort inscrivant ces mots avec un stylet sur un tombeau assis à gauche, le pied posé sur une trompette ; au-dessus, un voile levé.

Commentaire


Une série de six jetons fut réalisée à partir de 1794 et jusqu'à 1796 pour commémorer la mort de : Louis XVI (21 janvier 1793) (Hénin 469) ; Marie-Antoinette, le 16 octobre 1793 (Hénin 537) ; Philippe Égalité, duc d'Orléans, le 6 novembre 1793 (Hénin 550) ; Madame Élisabeth, guillotinée le 10 mai 1794 (Hénin 621) ; les enfants de Louis XVI (Hénin 644) ; la mort de Louis XVII au temple le 8 juin 1795 (Hénin 695). Ces jetons ou médailles de souvenir furent extrêmement répandues en Allemagne dans leur version populaire en laiton.

Historique


LOUIS XVII

(21/01/1793-8/06/1795)

Le duc de Normandie, second fils du mariage de Louis XVI et de Marie-Antoinette, naquit à Versailles le 27 mars 1785. Il devint dauphin après la mort de son frère aîné décédé le 4 juin 1789.
Après le 10 août 1792, il fut enfermé au Temple avec ses parents. À la mort de son père guillotiné le 21 janvier 1793, les royalistes le proclamèrent roi titulaire de France sous le nom de Louis XVII. Le 3 juillet 1793, il fut séparé de sa mère, guillotinée le 16 octobre suivant, puis de sa tante Élisabeth, également guillotinée le 10 mai 1794. Il fut confié à la garde du cordonnier Simon qui, contrairement à la légende, ne lui aurait fait subir aucun mauvais traitement.
Le 5 janvier 1794, Louis XVII fut confié à la garde de quatre commissaires de la Commune. La date précise de son décès est incertaine ; il mourut probablement le 8 juin 1795 et il fut enterré secrètement au cimetière Sainte-Marguerite de Paris.
Sa sœur, Marie-Thérèse Charlotte, 19 décembre 1778 – 19 octobre 1851, échappa à la mort et après des années de martyre fut échangée avec les Autrichiens contre Nicolas Marie Quinette Baron de Rochemont, ministre de l'Intérieur, membre des Cinq Cents, enquêteur sur la trahison de Dumouriez, capturé à cette occasion.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com