Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v25_1249 - LOUIS XVI Double louis dit "aux écus accolés" 1789 Metz

LOUIS XVI Double louis dit  aux écus accolés  1789 Metz SUP/SPL
MONNAIES 25 (2006)
Prix de départ : 800.00 €
Estimation : 1 200.00 €
Prix réalisé : 1 440.00 €
Nombres d'offres : 5
Offre maximum : 1 505.00 €
Type : Double louis dit "aux écus accolés"
Date : 1789
Nom de l'atelier/ville : Metz
Quantité frappée : 35862
Métal : or
Titre en millième : 917 ‰
Diamètre : 28,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 15,24 g.
Tranche : fleuronnée et perlée
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce double louis est frappé sur un flan assez large et régulier. Cet exemplaire a conservé presque tout son brillant de frappe au revers. Les reliefs sont un peu faibles au niveau du buste du roi. Cette faiblesse ne résulte pas d’une usure mais d’un mauvais enfoncement du poinçon comme le montrent les lettres de la légende particulièrement bien venues à la frappe. De petites traces de manipulation dans le champ du droit
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : LUD. XVI. D. G. FR. - ET NAV. REX.
Description avers : Tête nue de Louis XVI à gauche, signé DUVIV. sur la tranche du cou ; (Mm) sous la tête.
Traduction avers : (Louis XVI, par la grâce de Dieu, roi de France et de Navarre).

Revers


Titulature revers : CHRS. REGN. VINC. IMPER (MG) 1789.
Description revers : Deux écus accolés de France et de Navarre, sous une couronne ; au-dessous lettre d'atelier.
Traduction revers : (Le Christ règne, vainc, commande).

Historique


LOUIS XVI

(10/05/1774-21/01/1793)

Après les journées des 5 et 6 octobre 1789, les Parisiens ramènent de Versailles à Paris, "le boulanger, la boulangère et le petit mitron" (famille royale) qui s'installent aux Tuileries. Le 2 novembre 1789, les biens de l'Église sont nationalisés. Le royaume est divisé en 83 départements en décembre. Le 17 avril 1790, l'assignat devient papier-monnaie et reçoit un cours légal, puis un cours forcé à partir de septembre. Les biens du clergé sont mis en vente comme "biens nationaux". Le 19 juin, les titres et la noblesse sont abolis. Le 12 juillet, la Constitution civile du Clergé est votée. La Fête de la Fédération, le 14 juillet, semble marquer la fin de la Révolution et symbolise ce qui unit le Roi, le royaume et le peuple. Mirabeau meurt le 12 avril 1791. Le vote de la loi Le Chapelier interdit les corporations, associations et unions professionnelles et supprime le droit de grève. Le Roi est arrêté à Varennes le 22 juin en essayant de s'enfuir. La Fayette fait tirer sur la foule au Champ de Mars le 17 juillet 1791. Le 3 septembre, la Législative remplace la Constituante qui se sépare. Le Roi prête serment à la Nation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com