+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fwo_384247 - ITALIE - RÉPUBLIQUE DE VENISE 5 Lire 1848 Venise

ITALIE - RÉPUBLIQUE DE VENISE 5 Lire 1848 Venise TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 480.00 €
Type : 5 Lire
Date : 1848
Nom de l'atelier/ville : Venise
Quantité frappée : 10892
Métal : argent
Titre en millième : 900 ‰
Diamètre : 38 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 24,84 g.
Tranche : inscrite en creux * DIO PREMIERA LA COSTANZA (Dieu récompensera la constance)
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
L’exemplaire présente une usure régulière et des coups sur la tranche
Référence ouvrage :
KM19/185 - M.92 - V.2 - G.2

Avers


Titulature avers : INDIPENDENZA ITALIANA/ VENEZIA.
Description avers : Lion ailé et auréolé à gauche, la patte avant droite posée sur deux tablettes inscrites "PAX/TIBI/MAR/CE // EVAN/GELI/STA/MEVS" et appuyé sur un autel sur lequel est inscrite sur deux lignes la légende XI/ AGOSTO// MDCCCXLVIII ; sous l’autel VENEZIA.
Traduction avers : (Indépendance italienne/ Venise).

Revers


Titulature revers : ALLEANZA DEI POPOLI LIBERI/ * 1848 *.
Description revers : 5 / LIRE en deux lignes, au centre d’une couronne composée de deux branches de chêne.
Traduction revers : (Alliance des peuples libérés).

Commentaire


Cette pièce est l'une des deux monnaies de 5 lires frappées par le Gouvernement provisoire de la République Vénitienne de 1848. Celle-ci porte la date de création de cette éphémère république, 22 mars 1848, tandis que la seconde porte la date du 11 août 1848, fin de cette république. La frappe de la première a été autorisée par le décret du 29 juin 1848 et celle de la seconde par celui du 27 novembre 1848.

Historique


ITALIE - RÉPUBLIQUE DE VENISE

(1848)

Les conquêtes napoléoniennes et la guerre contre l'Autriche mettent fin à la République de Venise : le 12 mai 1797, Napoléon obtient la reddition du gouvernement vénitien et, au traité de Campo-Formio, la France abandonne Venise à l'Autriche qu'elle va occuper jusqu'en 1866, même si en 1848 va être créée une république éphémère (de mars à août 1848) sous l'égide de Daniel Manin.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x