+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bgr_442651 - IONIE - ÎLES D'IONIE - CHIOS Demi-unité

IONIE - ÎLES D IONIE - CHIOS Demi-unité TTB
250.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Demi-unité
Date : c. 80-30 AC.
Nom de l'atelier/ville : Chios, Ionie
Métal : cuivre
Diamètre : 14,5 mm
Axe des coins : 10 h.
Poids : 2,31 g.
Degré de rareté : INÉDIT
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan bien centré des deux côtés. Joli droit. Revers bien venu à la frappe. Patine vert foncé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Sphinx assis à droite, les ailes repliées, tenant une amphore de la patte gauche.

Revers


Description revers : Amphore vue de face dans une couronne de vigne.
Légende revers : CIOS// TRUFWN.
Traduction revers : (Chios/ Tryphon).

Commentaire


Ce magistrat est signalé avec un erreur de lecture pour la drachme d’étalon rhodien frappée au Ier siècle avant J.-C. Notre exemplaire est particulier car le sphinx tient une amphore. Semble complètement inédit et non recensé pour le monnayage de cuivre.

Historique


IONIE - ÎLES D'IONIE - CHIOS

(IIIe - IIe siècle avant J.-C.)

L'île et la ville de Chios étaient situées en face de la ville d'Érythrée. Le monnayage commença au milieu du VIe siècle avant J.-C. et dura, pour le style archaïque, jusqu'au milieu du IVe siècle avant J.-C. Chios était un port et un centre commercial réputés. La cité semble avoir participé à la révolte de l'Ionie contre le joug perse au début du Ve siècle avant J.-C. (500-494 AC.), (Hérodote VI. 26). Une décade plus tard, elle envoie une flotte de dix-sept bateaux à Xerxès qui s'apprête à envahir la Grèce, (Hérodote, VII. 95). L'île semble avoir appartenu à la ligue de Délos après 477 avant J.-C. La cité est l'alliée d'Athènes. Chios quitte l'alliance en 412 avant J.-C. À partir du IIIe siècle, Chios perdit son autonomie qu'elle ne retrouva qu'après la paix d'Apamée en 188 avant J.-C. La cité fut ravagée par Mithridate VI du Pont en 86 pour avoir soutenu les Romains. Sylla restaura la ville en 84 avant J.-C. et la déclara alliée de Rome.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com