Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fme_412378 - GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Médaille du duc de Wellington

GRANDE BRETAGNE - VICTORIA Médaille du duc de Wellington SUP
120.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Médaille du duc de Wellington
Date : 1852
Nom de l'atelier/ville : UK, Birmingham
Métal : étain
Diamètre : 51,5 mm
Graveur : ALLEN & MORE - Birmingham
Poids : 38 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Magnifique médaille en étain avec une frappe vigoureuse et le brillant de frappe

Avers


Titulature avers : ARTHUR DUKE OF - WELLINGTON.
Description avers : Buste à gauche du duc de Wellington.

Revers


Titulature revers : BRITANNIA MOURNS HER HERO NOW AT REST // WATERLOO / .
Description revers : Monument funéraire, inscrit “Wellington / born / may 1869 / died / Sepr 14. 1852”.

Commentaire


Médaille sans poinçon, accompagnée de sa rondibule “WELLINGTON Arthur WELLESLEY duc de . Général anglais 1769-1852 marquis de Torres Vedras field Marshall fut sa récompense . ambassadeur en France 1815.”.
Signée ALLEN & MOORE BIRM au droit et A & M au revers.

Le titre de duc de Wellington est le titre le plus ancien de pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1814 pour Arthur Wellesley, le futur vainqueur de la bataille de Waterloo, d'après la ville de Wellington dans le Somerset.
Arthur Wellesley (30 avril 1769, Dangan Castle, dans le comté de Meath, Irlande – Walmer, dans le Kent, 14 septembre 1852), 1er comte, puis marquis, puis duc de Wellington, est un aristocrate anglo-irlandais devenu soldat et homme politique britannique.
Il est principalement connu en tant que vainqueur de Napoléon à Waterloo. Il est souvent comparé à John Churchill, duc de Marlborough, avec qui il partage de nombreux points communs, en particulier d’être devenu une figure politique après avoir réalisé une grande carrière militaire..

Historique


GRANDE BRETAGNE - VICTORIA

(20/06/1837-22/01/1901)

Victoria (1819-1901) est la fille d'Édouard, duc de Kent, et petite-fille de Georges III. Elle succède à son oncle Guillaume IV en 1837 et épouse son cousin Albert, prince de Saxe-Cobourg en 1840, contre l'avis de sa mère. Elle a de lui neuf enfants mais devient veuve en 1861. Tout en respectant les règles du régime parlementaire, elle tente d'imposer ses vues dans le domaine des affaires étrangères. Son favori, Disraeli, lui fait donner le titre d'impératrice des Indes en 1876. Respectée et aimée, active et autoritaire, Victoria apparaît à son époque comme le symbole de l'Angleterre impérialiste. Son règne marque l'apogée de la puissance britannique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com