+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bpv_700328 - GÉTA Octassaria

GÉTA Octassaria TB
150.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Octassaria
Date : c. 200
Nom de l'atelier/ville : Mylassa, Carie
Métal : cuivre
Diamètre : 38 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 20,45 g.
Degré de rareté : R1
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan très large à l’usure très importante, identifiable. Patine foncée
Référence ouvrage :

Avers


Description avers : Buste drapé et cuirassé, tête nue de Géta César à droite, vu de trois quarts en arrière (A°2).
Légende avers : [PO SEPTI-MIOS GETAS KAI] (Poblios Septimios Getas kaisaros).
Traduction avers : (Publius Septimius Géta césar).

Revers


Description revers : Temple tétrastyle (ionique) avec fronton triangulaire au centre duquel se trouve une statue de Zeus Labraundos de face, avec pollos, collier, chiton, tenant le labrys (double hache) de la main droite et une lance de la main gauche.
Légende revers : [MULA/SEWN].
Traduction revers : (des Mylassiens).

Commentaire


Flan de médaillon selon les appellations anciennes. Pour ce type, A. Akarca avait recensé vingt exemplaires en 1959. Notre exemplaire serait très proche de celui de Paris (n° 17 du classement d’Akarca) avec la même légende de droit.

Historique


GÉTA

(06/198-26/02/212) Lucius puis Publius Septimius Geta

César (06/198-fin209)

Géta, né le 26 mai 189, est devenu césar en 198 et a reçu l'année suivante le titre de pontifex. Il accompagne son père et son frère en Bretagne à partir de 208 et est élevé à l'augustat l'année suivante. Quand Septime Sévère meurt à York le 4 février 211, les deux frères ramènent les cendres de leur père à Rome et deviennent co-empereurs. Mais ils se haïssent. Finalement, après un an de règne conjoint, Caracalla tue son frère dans les bras de leur mère. Géta est voué à la "damnatio memoriæ" (damnation de la mémoire). Ses partisans sont systématiquement massacrés.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com