Réouverture au public du lundi au samedi de 10h à 16h à compter du 11 mai.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bfe_249333 - FRANCHE-COMTÉ - VILLE DE BESANÇON Daldre

FRANCHE-COMTÉ - VILLE DE BESANÇON Daldre TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 1 900.00 €
Type : Daldre
Date : 1625
Nom de l'atelier/ville : Besançon
Métal : billon
Titre en millième : 873 ‰
Diamètre : 42,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 28,42 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Ce daldre, de poids lourd, est frappé sur un flan très large et irrégulier laissant apparaître l’essentiel des grènetis extérieurs. On doit noter un petit éclatement de flan à 3 h. 30 au droit et un petit choc au-dessus de l’R de CAROLVS. L’aigle présente des faiblesses de frappe. Cet exemplaire est recouvert d’une légère patine grise. Léger tréflage au niveau du visage du roi
Référence ouvrage :
Pedigree :
Exemplaire provenant de MONNAIES XXII, n° 732 et de MONNAIES 31, n° 1588

Avers


Titulature avers : + CAROLVS: V: - (32) - :IMPERATOR.
Description avers : Buste lauré et cuirassé de Charles Quint à gauche, vu de trois quarts en avant, un mascaron sur l’épaule, portant l’ordre de la Toison d’Or.
Traduction avers : (Charles Quint, empereur).

Revers


Titulature revers : MONETA: CIVI: IMP: BISVNTINÆ: 1625.
Description revers : Aigle éployée, la tête à gauche, tenant deux colonnes dans ses serres (armes de la ville de Besançon).
Traduction revers : (Monnaie de la cité impériale de Besançon).

Commentaire


Cet exemplaire a été frappé avec le coin A1 décrit dans l’ouvrage de Carvalho, Clairand et Kind ; le revers a été frappé avec le coin R3.

Historique


FRANCHE-COMTÉ - VILLE DE BESANÇON

(1534-1674)

Charles Quint (1500-1558) est le fils de Philippe le Beau et de Jeanne la Folle. Il est devenu duc de Bourgogne (Franche-Comté) en 1506. Pour remercier son ministre, Nicolas Perrenot de Granvelle (1486-1550), originaire de Besançon, Charles concède le 8 mai 1534 à la ville le droit de battre monnaie à condition d'y faire figurer au droit son effigie. Après son abdication en 1556 et sa mort en 1558, les Bisontins continuèrent de faire figurer le visage de l'empereur sur le monnayage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com