Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v19_1593 - Essai de 10 centimes d’après Dupré 1870 Strasbourg VG.3773

Essai de 10 centimes d’après Dupré 1870 Strasbourg VG.3773 SUP
MONNAIES 19 (2004)
Prix de départ : 125.00 €
Estimation : 185.00 €
Prix réalisé : 167.00 €
Nombres d'offres : 3
Offre maximum : 192.00 €
Type : Essai de 10 centimes d’après Dupré
Date : 1870
Nom de l'atelier/ville : Strasbourg
Métal : bronze
Diamètre : 30 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 9,82 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Frappe vigoureuse avec un haut listel au droit. Patine marron aux reflets ocre au revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : RÉPUBLIQUE - FRANÇAISE.
Description avers : Buste drapé de la Liberté à gauche coiffée du bonnet phrygien.

Revers


Titulature revers : (NIVEAU) LIBERTÉ (ÉTOILE RAYONNANTE) ÉGALITÉ (BONNET PHRYGIEN) FRATERNITÉ// 10/ CENTIMES/ 1870/ BB.
Description revers : Légende circulaire.

Commentaire


Légère trace de cassure du coin devant le menton comme sur les autres exemplaires vus.

Historique


TROISIÈME RÉPUBLIQUE - GOUVERNEMENT DE LA DÉFENSE NATIONALE

(4/09/1870-13/02/1871)

La République est proclamée le 4 septembre 1870 avec la déchéance de Napoléon III et de sa dynastie. Se met en place un gouvernement de la Défense nationale présidé par le général Trochu, gouverneur de Paris et composé de républicains modérés. La guerre se poursuit et s'intensifie tandis que le gouvernement se retranche dans Paris assiégée par les Prussiens. Une délégation se retire à Tours. Gambetta la rejoint en ballon le 2 octobre 1870. Mais cette résistance reste vaine et étend la misère, provoquant notamment en octobre des mouvements populaires dans Paris. En janvier 1871, le gouvernement de la Défense nationale doit accepter les conditions de Bismarck. Paris capitule, une Assemblée nationale est élue pour ratifier le traité de paix, l'armistice est signé. Des élections ont lieu le 8 février et portent au pouvoir une majorité de notables conservateurs qui se réunissent pour la première fois à Bordeaux le 13 février 1871. Le gouvernement de la Défense nationale lui remet alors ses pouvoirs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com