+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v52_0320 - CORNELIA Denier fourré

CORNELIA Denier fourré TTB
MONNAIES 52 (2012)
Prix de départ : 175.00 €
Estimation : 280.00 €
Retrait de la vente
Type : Denier fourré
Date : 56 AC.
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : argent
Titre en millième : 950 ‰
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 3 h.
Poids : 3,01 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan bien centré des deux côtés avec les grènetis visibles. Beau portrait de Vénus à l’usure régulière. Revers à l’usure plus importante. Patine avec des reflets dorés

Avers


Titulature avers : S. C.
Description avers : Buste lauré, diadémé et drapé de Vénus à droite vu de trois quarts en arrière avec le sceptre sur l'épaule.
Traduction avers : “Senatus Consulto”, (Avec l’accord du Sénat).

Revers


Titulature revers : (FAVSTVS) EN MONOGRAMME À L'EXERGUE.
Description revers : Trois trophées entre un capis (vase) et un lituus.
Traduction revers : “Faustus”, (Faustus).

Commentaire


Poids très léger. Fourré. Pour ce type, M. Crawford a relevé une estimation inférieure à trente coins de droit et inférieure à trente-trois coins pour le revers. Ce denier est en fait beaucoup plus rare que ne le laissent paraître les ouvrages généraux. Dans les trésors, seules neuf pièces ont été relevées provenant des dépôts de Casaleone (1 ex.), de San Giulamo (1 ex.), d’Alvignano (4 ex.), d’Avvetrana (2 ex.) et de Gallignano (1 ex.).

Historique


CORNELIA

(56 avant J.-C.) Faustus Cornelius Sylla

Faustus fut un fidèle allié de Pompée. Après le passage du Rubicon par César en 49 avant J.-C., il suivit son beau-père en Grèce et fut l'un de ses fidèles lieutenants. Après Pharsale (48 AC.), il rejoignit les forces pompéiennes en Afrique et fut battu par César à Thapsus où Caton le jeune trouva la mort. Faustus s'enfuit avec Juba, roi de Maurétanie, fut capturé vivant, mais mis à mort par les troupes. César épargna sa femme et ses enfants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com