Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v26_0087 - CARIE - ÎLES DE CARIE - COS Didrachme

CARIE - ÎLES DE CARIE - COS Didrachme TTB+
MONNAIES 26 (2006)
Prix de départ : 950.00 €
Estimation : 1 500.00 €
Prix réalisé : 950.00 €
Type : Didrachme
Date : c. 340
Nom de l'atelier/ville : Cos
Métal : argent
Diamètre : 19 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 6,77 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Très beaux portraits. Exemplaire sur un flan large, ovale et complet des deux côtés. Exemplaire recouvert d’une épaisse patine grise
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient du trésor de Pixodare (Pixodarus Hoard, n°13a, pl. 40)

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d’Héraklès barbue à droite, coiffée de la léonté.

Revers


Titulature revers : NOM DU MAGISTRAT MONÉTAIRE RÉTROGRADE.
Description revers : Tête féminine voilée à gauche (Déméter).
Légende revers : KWION/ MA.

Historique


CARIE - ÎLES DE CARIE - COS

(IVe siècle avant J.-C.)

Cos était à l'origine une colonie dorienne d'Épidaure qui importa le culte d'Asklépios sur l'île. C'est la patrie d'Hippocrate, le fondateur de la médecine. Cos fit partie de la Ligue de Délos et payait tribut à Athènes. La fondation d'une nouvelle capitale symmachique en 366 avant J.-C. relança l'activité économique qui devait durer jusqu'à la conquête macédonienne. Rivale de Rhodes et d'Halicarnasse, l'île perdit de son importance après 333 avant J.-C. Après la mort d'Alexandre le Grand, elle tomba sous la domination de Ptolémée. Ce dernier séjourna dans l'île en 309 avant J.-C. avec sa femme Bérénice et c'est là que naquit Ptolémée II Philadelphe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com