+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v21_3455 - CARAUSIUS pour DIOCLÉTIEN et MAXIMIEN Aurelianus

CARAUSIUS pour DIOCLÉTIEN et MAXIMIEN Aurelianus TTB
MONNAIES 21 (2004)
Prix de départ : 250.00 €
Estimation : 500.00 €
lot invendu
Type : Aurelianus
Date : 292
Nom de l'atelier/ville : Bretagne, Londres (Londinium)
Métal : billon
Titre en millième : 30 ‰
Diamètre : 24,5 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,69 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Flan large, irrégulier et échancré au revers. Patine vert foncé. Petite faiblesse sur la légende au revers
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de MONNAIES XIII, 30 juillet 2001, n° 1036

Avers


Titulature avers : IMP C CARAVSIVS P F AVG.
Description avers : Buste radié, drapé et cuirassé de Carausius à droite, vu de trois quarts en avant (A).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Carausius Pius Felix Augustus”, (L’empereur césar Carausius pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : PAX - A-V-GGG/ S|P// MLXXI.
Description revers : Pax (la Paix) debout à gauche, tenant une branche de laurier de la main droite et un sceptre transversal de la main gauche.
Traduction revers : “Pax Augustorum”, (La Paix des trois augustes).

Commentaire


Sans argenture. Au revers les deux premières lettres à l’exergue sont les initiales pour Moneta Londinium.

Historique


CARAUSIUS pour DIOCLÉTIEN et MAXIMIEN

(292-293)

Durant la trêve de fait établie après l'échec de la reconquête de 289, Carausius, à partir de 291 et jusqu'au début 293, fit frapper de très rares pièces avec les effigies de Dioclétien ou de Maximien Hercule. Ces monnaies ont toutes la particularité d'avoir au revers le triplement du G pour indiquer qu'il y a trois augustes : Carausius, Dioclétien et Maximien. Il existe aussi de rares monnaies, au nom de Carausius, présentant au revers la même marque du pluriel. La nomination de deux nouveaux césars le 1er mars 293 mit fin à cette fiction. Après la mort de Carausius, à l'été 293, son successeur Allectus ne fut, lui non plus, jamais reconnu par l'empire central.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com