+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v24_0528 - BALBIN Sesterce, (GB, Æ 31)

BALBIN Sesterce, (GB, Æ 31) TB
MONNAIES 24 (2005)
Prix de départ : 145.00 €
Estimation : 300.00 €
Prix réalisé : 315.00 €
Nombres d'offres : 5
Offre maximum : 365.00 €
Type : Sesterce, (GB, Æ 31)
Date : 238
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : bronze
Diamètre : 30,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 18,80 g.
Degré de rareté : R2
Emission : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Beau portrait. Patine verte. Le champ a été légèrement gratté. Frappe molle au revers
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP CAES D CAEL BALBINVS AVG.
Description avers : Buste lauré, drapé et cuirassé de Balbin à droite vu de trois quarts en avant (A*).
Traduction avers : "Imperator Cæsar Decimus Cælius Balbinus Augustus", (L'empereur césar Décimus Caélius Balbin auguste).

Revers


Titulature revers : PROVIDENTIA DEORVM/ S|C.
Description revers : Providentia (la Providence) debout de face tournée à gauche, tenant une corne d'abondance de la main gauche et un bâton placé au-dessus d'un globe de la main droite.
Traduction revers : “Providentia Deorum”, (La Providence des dieux).

Commentaire


Poids léger.

Historique


BALBIN

(02-04/05/238) Decimus Cælius Balbinus

Après l'éviction des Gordiens en Afrique, le Sénat nomma deux de ses membres pour lutter contre Maximin, dont la descente vers l'Italie se trouva arrêtée devant Aquilée, où il devait être assassiné en avril 238. Balbin, grand administrateur, resta à Rome pendant que Pupien prenait la direction des affaires militaires. Malgré cette efficace distribution des rôles, Balbin ne réussit pas à s'entendre avec son collègue Pupien. Ils furent d'abord obligés d'adopter le dernier survivant mâle de la famille des Gordiens (Gordien le Jeune), promu césar en février ou mars. Balbin et Pupien furent tous les deux assassinés, peut-être fin avril ou début mai. La nouvelle chronologie repose sur les travaux du regretté A. Chastagnol et son irremplaçable introduction à l'Histoire Auguste, op. cit., p. 696.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com