+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v38_1688 - ATELIER INDÉTERMINÉ Denier aux monogrammes

ATELIER INDÉTERMINÉ Denier aux monogrammes TTB+
MONNAIES 38 (2009)
Prix de départ : 380.00 €
Estimation : 600.00 €
Prix réalisé : 590.00 €
Nombres d'offres : 4
Offre maximum : 657.00 €
Type : Denier aux monogrammes
Date : (VII-VIIIe siècles)
Nom de l'atelier/ville : atelier indéterminé
Métal : argent
Diamètre : 12 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 1,07 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Très intéressant petit denier frappé sur un flan relativement large et rectangulaire. Droit et revers centrés et complets, mais avec des faiblesses de frappe sur le bas du droit et sur le haut du revers. Sinon, très beaux monogrammes avec un métal agréable et une fine patine grise
Référence ouvrage :
B.- - P.- - MEC.1/- - Laf/L.-

Avers


Description avers : Monogramme autour des lettres M, A, T et S ; une croisette de part et d’autre et grènetis.

Revers


Description revers : Monogramme autour des lettres A, N, T, O, R et S ; une croisette dans le champ à gauche et un globule à droite ; l’ensemble dans un grènetis.

Commentaire


Ce denier est nettement plus beau que celui de MONNAIES XI qui avait été vendu 290€ à l’époque.
Un denier de ce type, mais fourré, figure dans le lot n° 1500. Il semble que ce soit les trois seuls exemplaires connus pour ce type bien particulier avec ces monogrammes.
Il serait sans doute utile d’avoir une structure officielle permettant de référencer les monnaies (gauloises mais aussi mérovingiennes ! !) contenues dans les collections privées ; peut-être serait-il alors possible de connaitre un matériel plus abondant et de dresser des cartes de répartition pertinentes permettant tout simplement d’améliorer nos connaissances sur ce monnayage ; celles-ci commençant à dater... remontant pour la plupart au XIXe siècle !.

Historique


ATELIER INDÉTERMINÉ

(VIIe - VIIIe siècle)

De nombreuses monnaies mérovingiennes, mal frappées, avec une épigraphie très pauvre ou peu explicite, ne peuvent être attribuées à un atelier particulier. Les monnaies trop rares ont malheureusement le même problème. Les attributions se basant sur des ouvrages souvent anciens, une monnaie inconnue à l'époque aura souvent du mal à être attribuée, à moins qu'il soit possible de lire l'atelier ou de retrouver le nom du monétaire et de comparer avec sa production dans les ateliers où il frappa monnaies....

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com