+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_259232 - ATELIER INDÉTERMINÉ Denier au A croiseté et sa reproduction en or dentaire

ATELIER INDÉTERMINÉ Denier au A croiseté et sa reproduction en or dentaire TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2012)
Prix : 400.00 €
Type : Denier au A croiseté et sa reproduction en or dentaire
Date : c. 695-740
Métal : argent
Diamètre : 30 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 0,78 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Denier sur un flan cassé et recollé. La toute petite tête est complète dans son grènetis intérieur. Le revers est légèrement décentré sur la droite. Patine grise, cristallisée par endroits, avec une zone gris clair devant le visage
Référence ouvrage :
Pedigree :
Ce denier est indiqué provenir de la trouvaille de Hardeuil (?)

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête très stylisée à droite, dans un grènetis ; légende dégénérée autour et grènetis extérieur.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : A croiseté, accosté de chaque côté par trois globules posés en triangle ; grènetis.

Commentaire


Les monnaies qui correspondent le mieux à ce denier sont le B. 414 classé à Clermont-Ferrand (Arvernum civitas) en raison du A du revers et le B. 3528 classé “Palatium et Scola”. De nombreux deniers mérovingiens présentent ce A croiseté, sans que le rapprochement avec la cité arverne puisse être fait ! Il est repris par G. Depeyrot en monnaie indéterminée avec “lettre au revers”.
Denier cassé et recollé ayant été reproduit en or dentaire en juin 1991 ; nous joignons la reproduction qui en a été faite.

Historique


ATELIER INDÉTERMINÉ

(VIIe - VIIIe siècle)

De nombreuses monnaies mérovingiennes, mal frappées, avec une épigraphie très pauvre ou peu explicite, ne peuvent être attribuées à un atelier particulier. Les monnaies trop rares ont malheureusement le même problème. Les attributions se basant sur des ouvrages souvent anciens, une monnaie inconnue à l'époque aura souvent du mal à être attribuée, à moins qu'il soit possible de lire l'atelier ou de retrouver le nom du monétaire et de comparer avec sa production dans les ateliers où il frappa monnaies....

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com