Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_423995 - AFRIQUE - VANDALES - Monnayage semi-autonome de Carthage Follis gravé XLII

AFRIQUE - VANDALES - Monnayage semi-autonome de Carthage Follis gravé XLII TTB
380.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Follis gravé XLII
Date : 430-500
Nom de l'atelier/ville : Atelier incertain
Métal : bronze
Diamètre : 26,5 mm
Axe des coins : 7 h.
Poids : 10,06 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire avec une patine brune, un peu plus sombre au revers avec une surface un peu hétérogène
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : T CAES IMP PON TR P COS III CENS.
Description avers : Tête laurée de TItus à gauche (O*1) regravé dans le champ devant le visage XLII (42 nummi).
Traduction avers : (Titus Cæsar Imperator Pontifex Tribunicia Potestate Consul tertium Censor”, (Titus césar imperator pontife revêtu de la puissance tribunitienne consul pour la troisième fois censeur).

Revers


Titulature revers : VICTORIA - AVGVST/ S|C.
Description revers : Victoria (la Victoire) debout à droite sur une proue de navire, tenant une couronne de la main droite levée et une palme de la main gauche.
Traduction revers : “Victoria Augusti”, (la Victoire de l’auguste).

Commentaire


Ce type de bronze, suivant les auteurs est attribué soit aux Ostrogoths comme regravés en Italie ou Vandales pour l’Afrique.Les bronzes du Haut Empire ont été réutilisés avec cette marque de valeur de 42 nummi (XLII) pour suppléer à la circulation monétaire. C’est une sorte de monnayage de nécéssité. Le prototype de Titus est un as rare (RIC. 755).

Historique


AFRIQUE - VANDALES - Monnayage semi-autonome de Carthage

(480-533)

Les Vandales, après avoir traversé l'Espagne, se sont progressivement installés en Afrique. Ils se sont emparés de Carthage en 430. La présence vandale en Afrique va durer un siècle jusqu'à ce que Bélisaire, général de Justinien Ier, s'empare de Carthage.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x