Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fmd_391249 - 1 franc Graziani, zinc 1943 F.224/1

1 franc Graziani, zinc 1943  F.224/1 TTB+ PCGS
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet.
Prix : 9 500.00 €
Type : 1 franc Graziani, zinc
Date : 1943
Quantité frappée : 17.200
Métal : zinc
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 3,87 g.
Tranche : lisse
Degré de rareté : R3
Slab
slab PCGS
PCGS : AU
Commentaires sur l'état de conservation :
Sous coque PCGS Genuine Env. Damage - AU Details
Référence ouvrage :
Pedigree :
Provient de la vente AIX ENCHÈRES ART du 28 Mai 2011 “Collection Francis Vauclare”, expert Gimbert Numismatique, lot n°283, puis authentifiée par Jean Lecompte

Avers


Titulature avers : REPVBLIQVE FRANÇAISE.
Description avers : Buste drapé de la République aux cheveux courts à gauche, coiffée d'un bonnet phrygien orné d'une cocarde tricolore (centre guilloché, cercle lisse, cercle guilloché), sous une couronne composite de blé, chêne et olivier nouée par un ruban ; sous le ruban MORLON.

Revers


Titulature revers : LIBERTE - EGALITE / FRATERNITE.
Description revers : 1 / FRANC, en deux lignes au-dessus du millésime encadré des différents, le tout entre deux cornes d'abondance symétriquement opposées.

Commentaire


Sur cette monnaie, le style de la Marianne est plus dur et plus anguleux que sur les 1 franc Morlon.

Historique


FRANCE LIBRE

(18/06/1940 - 01/08/1943)

La France libre est le nom donné à l'organisation de résistance extérieure fondée à Londres par le général de Gaulle, à la suite de son appel le 18 juin 1940, et constituée des Français (officiers, soldats ou simples citoyens) voulant poursuivre la lutte contre l'Allemagne aux côtés des alliés britanniques. Mais il faut attendre le 24 septembre 1941 pour voir émerger le Comité national français, qui fait réellement fonction de gouvernement de la France libre. Les forces armées ralliées à la France libre, appelées Forces françaises libres (FFL), participent à des combats en Afrique. Lors du débarquement allié en Afrique du Nord, quatre cents volontaires civils arrêtent Juin et Darlan et, par le putsch du 8 novembre 1942, neutralisent pendant quinze heures le XIXe corps d'Armée du Gouvernement de Vichy, permettant ainsi aux Alliés de débarquer et d'encercler Alger sans opposition, avant d'obtenir le soir même la capitulation de cette ville avec son port intact. Le 3 juin 1943, le Comité national français de Londres et le Commandement civil et militaire d'Alger fusionnent, sous la coprésidence des généraux de Gaulle et Giraud, dans le Comité français de la Libération nationale (CFLN), installé à Alger. La clôture des engagements au sein des Forces françaises libres (FFL) a lieu le 31 juillet 1943.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x