VOTRE SITE CGB CONTINUE À VOUS LIVRER ! - Cliquez ici pour en savoir plus. // Notre comptoir parisien est ouvert au click and collect.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_548494 - VALÉRIEN Ier Antoninien

VALÉRIEN Ier Antoninien TTB
Prix : 80.00 €
Type : Antoninien
Date : 256
Nom de l'atelier/ville : Antioche
Métal : billon
Titre en millième : 150 ‰
Diamètre : 21,5 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 3,62 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie malheureusement fortement nettoyée sinon bel exemplaire

Avers


Titulature avers : IMP C P LIC VALERIANVS AVG.
Description avers : Buste radié, drapé et cuirassé de Valérien Ier à droite, vu de trois quarts en avant (A).
Traduction avers : “Imperator Cæsar Publius Licinius Valerianus Augustus”, (L’empereur césar Publius Licinius Valérien auguste).

Revers


Titulature revers : VICTOR-IAE - AVGG.
Description revers : Virtus (la Virilité), casqué, vêtu militairement debout à droite, tenant une haste longue de la main droite et d’appuyant de la gauche sur son bouclier.
Traduction revers : “Victoriæ Augustorum”, (À la Victoire des augustes).

Historique


VALÉRIEN Ier

(07/253-06/260) Publius Licinius Valerianus

Valérien est né en 193 et a eu une brillante carrière politique et militaire. Principal collaborateur de Trajan Dèce, il est proclamé auguste en 253. Il se débarrasse tour à tour de Trébonien Galle et de Volusien, puis d'Émilien et associe immédiatement son fils Gallien au trône. En 256, une invasion gothique menace les provinces de la Mer Noire. Chapour (Sapor), roi sassanide arrive devant Antioche l'année suivante. Valérien Ier entame la grande persécution contre les Chrétiens en 258. En 259, l'Empire, déjà fragilisé, est envahi sur le limes rhéno-danubien et en Orient, Chapour (Sapor) s'empare d'Antioche. Valérien se porte à sa rencontre, mais est battu et fait prisonnier. Chapour (Sapor) se servira de l'empereur déchu comme d'un marchepied avant de le faire écorcher vif. Les Chrétiens y voient le châtiment de Dieu pour la persécution que Gallien s'empresse d'arrêter.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com