Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

Live auction - brm_501084 - VALENTINIEN III Solidus

VALENTINIEN III Solidus TTB+
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente commencera sa clôture à l'heure indiquée sur la fiche descriptive. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des live auctions.

Les offres gagnantes seront soumises à 12% TTC de frais de participation à la vente.
Estimation : 1 250 €
Prix : 790 €
Offre maximum : 790 €
Fin de la vente : 04 juin 2019 15:27:20
participants : 3 participants
Type : Solidus
Date : c. 425-429
Nom de l'atelier/ville : Constantinople
Métal : or
Titre en millième : 1000 ‰
Diamètre : 21 mm
Axe des coins : 6 h.
Poids : 4,35 g.
Degré de rareté : R2
Officine : 3e
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale et irrégulier, bien centré des deux côtés. Beau portrait particulier de Valentinien III. Revers inhabituel de frappe un peu brouillée. Jolie patine de collection ancienne
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire a été acheté en février 1958 et de la Collection R. P

Avers


Titulature avers : D N VALENTINANVS P F AVG.
Description avers : Buste diadémé, casqué et cuirassé de Théodose II de face, tenant de la main droite la haste qui repose sur l'épaule et de la gauche, un bouclier orné d'un cavalier chargeant à droite (N’a).
Traduction avers : “Dominus Noster Valentinianus Pius Felix Augustus”, (Notre seigneur Valentinien pieux heureux auguste).

Revers


Titulature revers : SALVS REI - *PVBLICAE (GAMMA)// CONOB.
Description revers : Théodose II à gauche et Valentinien III à droite assis de face sur un banc, nimbés, vêtus du manteau consulaire, tenant chacun la mappa de la main droite et ensemble une croix de la main gauche.
Traduction revers : “Salus Rei Publicæ”, (La Santé de la chose publique).

Commentaire


Sur ce solidus, Théodose II qui a rétabli son neveu sur le trône de son père Honorius partage les fastes consulaires avec Valentinien III. Même coin de droit que l’exemplaire de MONNAIES XXIII, n° 654 qui s’est vendu 1100€. Au revers, l’étoile semble regravée sur une lettre.

Historique


VALENTINIEN III

(23/10/425-16/03/455) Placidius Valentinianus

Valentinien III, né en 419, est le fils de Constance III et de Galla Placidia, le neveu d'Honorius. Sa mère s'étant fâchée avec son demi-frère, elle quitta Ravenne pour Constantinople afin de trouver refuge auprès de Théodose II. À la mort d'Honorius en 423, Jean usurpa le trône. C'est Théodose II qui permit à son cousin de prendre possession de son trône deux ans plus tard. Sa mère, Galla Placidia assura la régence au nom de son fils. En 437, Valentinien III épousa Licinia Eudoxia, la fille de Théodose II. En Occident, Valentinien III laissa le pouvoir au général Aétius. Ce dernier essaya d'organiser la défense de l'Occident contre la poussée des tribus germaniques aux portes de l'Empire. En 451, Aétius remporta une grande victoire aux Champs Catalauniques, près de Châlons-en-Champagne grâce à l'apport de troupes fédérées, en particulier wisigothes. Aétius fut finalement assassiné en 454. L'année suivante, Valentinien III fut à son tour éliminé à l'instigation de Pétrone Maxime, un vieux sénateur. La même année, Rome, pour la seconde fois en moins de cinquante ans fut assiégée et prise par les Barbares.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com