INFORMATION LIVRAISON : EXPÉDITION DES COMMANDES SUPÉRIEURES À 100€ VIA DHL LES LUNDIS/MARDIS/JEUDIS.
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bga_329395 - TURONS (Région de Touraine) Lot de 3 potins “à la tête diabolique”

TURONS (Région de Touraine) Lot de 3 potins “à la tête diabolique” lot
250.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Lot de 3 potins “à la tête diabolique”
Date : c. 80-50 AC.
Métal : potin
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Potins parfaitement identifiables, plus ou moins biens venus, avec des patines variées
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête stylisée à gauche, avec des restes de chevelure dont les mèches sont en forme d’esses.

Revers


Titulature revers : ANÉPIGRAPHE.
Description revers : Taureau cornupète chargeant à gauche, la patte avant bifide ; (au-dessus, une croisette).

Commentaire


Lot composé de trois potins turons ;
- 1 avec la petite tête bouclée, avec la croisette.
- 2 de module intermédiaire, dont un avec un superbe revers.
Les potins "à la tête diabolique" ont fait l'objet d'une étude de Florence Barthélémy dans Gallia 52 (1995), p.27-36. Elle complète l'article magistral du Dr. Colbert de Beaulieu paru dans la RBN de 1970. Aux deux classes existantes isolées par le Maître incontesté de la charactéroscopie, Florence Barthélémy a pu substituer un total de 8 classes et 10 variétés, en particulier, grâce au matériel recueilli sur le sanctuaire d'Allonnes. A. Blanchet fait remarquer que de nombreux potins de ce type furent trouvés au camp d’Amboise et que deux trouvailles faites en Indre-et-Loire en contenaient un grand nombre.

Historique


TURONS (Région de Touraine)

(IIe - Ier siècle avant J.-C.)

Le peuple des Turons, installé sur la Loire, a laissé son nom à Tours et à la Touraine. Ils sont cités plusieurs fois dans les Commentaires de César. Ils semblent avoir pris de l'importance après la disparition de l'empire arverne en 121 avant J.-C. Les Turons fournirent comme les Pictons huit mille hommes pour l'armée de secours qui devait dégager Alésia. Leur oppidum principal semble avoir été placé près du site d'Amboise. César (BG. II, 35 ; VII, 4, 75 ; VIII, 46).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com