Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v30_1126 - TROISIÈME RÉPUBLIQUE - TUNISIE - PROTECTORAT FRANÇAIS Épreuve de 1 franc en cupro-nickel, lourde 1928 Paris

TROISIÈME RÉPUBLIQUE - TUNISIE - PROTECTORAT FRANÇAIS Épreuve de 1 franc en cupro-nickel, lourde 1928 Paris FDC
MONNAIES 30 (2007)
Prix de départ : 500.00 €
Estimation : 1 500.00 €
Prix réalisé : 500.00 €
Type : Épreuve de 1 franc en cupro-nickel, lourde
Date : 1928
Nom de l'atelier/ville : Paris
Métal : bronze-nickel
Diamètre : 23,24 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 5,83 g.
Tranche : striée
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Sortant de frappe, de légères traces de manipulation, une jolie lumière mais, très curieusement, l’exemplaire n’est pas plat mais légèrement bombé. Comme il ne présente aucune marque de choc ou de pression, nous n’avons aucune explication : les coins n’auraient-il pas résisté et se seraient-ils foulés du fait d’un métal trop dur ? Il faudrait étudier les autres exemplaires pour voir si le même bombé du flan se remarque
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : EN ARABE : AHMED BEY TUNIS, DATE 1347 DE L’HÉGIRE 1 FRANC.
Description avers : Texte arabe entre palme et branche d’olivier.

Revers


Titulature revers : TUNISIE / 1 / FRANC / 1928.
Description revers : dans un cercle d’entrelacs et d’étoiles.

Commentaire


Nous ignorons comment distinguer le bronze-nickel du cupro-nickel et n’avons pas d’indication de poids dans le Lecompte ni ailleurs pour l’essai en bronze-nickel. En revanche, si nous suivons la description du Lecompte II, nous devons considérer que seule l’épreuve en cupro-nickel ne porte pas le mot ESSAI. Notre exemplaire ne portant pas non plus le mot essai et pesant 5,83 g, nous en concluons qu’il s’agit d’une variante de poids de l’épreuve en cupro-nickel.

Historique


TROISIÈME RÉPUBLIQUE - TUNISIE - PROTECTORAT FRANÇAIS

Après la Première Guerre Mondiale, le Destour est créé en 1920 et relance le mouvement nationaliste. La crise des années 1930 et les changements politiques, survenus en France et en Europe, favorisent la naissance de nouvelles organisations en tout genre. Habib Bourguiba profite alors de cette dynamique pour quitter, avec quelques camarades, le parti et fonder, le 2 mars 1934, le Néo-Destour. Les autorités françaises tentent de contenir toute tentative de renversement de l’ordre établi en faisant arrêter les chefs du Néo-Destour. Bourguiba est ainsi arrêté en 1938. La Tunisie suit le destin de la France. Elle prend des lois raciales à partir de juillet 1940.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x