+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

brm_651382 - TRAJAN DÈCE As

TRAJAN DÈCE As TB+
140.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : As
Date : 249-250
Nom de l'atelier/ville : Rome
Métal : cuivre
Diamètre : 24,5 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 11,03 g.
Degré de rareté : R3
Officine : 1re
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie centrée. Usure importante mais régulière. Joli revers. Patine vert foncé
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : IMP C M Q TRAIANVS DECIVS AVG.
Description avers : Buste lauré et cuirassé de Trajan Dèce à droite, vu de trois quarts en arrière (B*4).
Traduction avers : "Imperator Cæsar Messius Quintus Traianus Decius Augustus", (L'empereur césar Messius Quintus Trajan Dèce auguste).

Revers


Titulature revers : D-A-C-I-A/ S|C.
Description revers : Dacia (La Dacie) drapée debout de face, la tête tournée à gauche, tenant de la main droite une enseigne surmontée par une tête d'âne.
Traduction revers : "Dacia", (La Dacie).

Historique


TRAJAN DÈCE

(07/249-06/251) Caius Messius Quintus Traianus Decius

Dèce est né en 201 en Pannonie inférieure. Après une brillante carrière qui lui ouvrit les portes du Sénat, il fut gouverneur de Mésie inférieure sous le règne d'Alexandre Sévère. À la fin du règne de Philippe, vainqueur sur le Danube de hordes barbares, il est proclamé auguste malgré son refus. Il l'écrit à Philippe qui ne le croit pas et marche contre lui. Philippe et son fils trouvent la mort dans la bataille qui a lieu près de Vérone. Dèce joint à son nom celui, prestigieux, de Trajan. Après un passage à Rome, Dèce se rend sur le limes danubien qui, déserté, a laissé filtrer des Goths qui ravagent les provinces danubiennes dont l'empereur est originaire. Il ne parvient pas à endiguer l'invasion. À partir de 250, un nouveau fléau ravage l'Empire, la peste qui décime population et troupeaux et affaiblit encore le limes. Il entame une persécution contre les chrétiens en 250 (Polyeucte, Corneille). L'année suivante, il se porte sur le limes, bat les Goths, mais son fils est tué. Il trouve lui-même la mort en voulant le venger. Il est le premier empereur à tomber au combat contre les Barbares.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com