VOTRE SITE CGB.FR CONTINUE À VOUS LIVRER !
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

fjt_116359 - TOURAINE - NOBLESSE ET VILLES Jeton Lt 27, Thomas Bohier, général des finances de Louis XII n.d.

TOURAINE - NOBLESSE ET VILLES Jeton Lt 27, Thomas Bohier, général des finances de Louis XII TB+
480.00 €
Quantité
Ajouter au panierAjouter au panier
Type : Jeton Lt 27, Thomas Bohier, général des finances de Louis XII
Date : n.d.
Métal : laiton
Diamètre : 27 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 4,58 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Usure au revers avec une légère oxydation mais un jeton quasiment complet, bien frappé et recouvert d’une jolie patine marron
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : + THOMAS: BOHIER: GENERAL: DES: FINACES:.
Description avers : Écu aux armes de Thomas Bohier.

Revers


Titulature revers : + DV: ROY: LOVIS: DOVZIESME: DE: CE: NOM.
Description revers : Porc-épic couronné, à gauche.

Commentaire


Ce jeton, bien que frappé en dehors de la série, peut aussi rentrer dans les jetons des maires de Tours. Connu seulement en étain par Beaumont et Florange. Thomas Bohier est maire de Tours entre 1497 et 1498. Baron de Saint-Cirgues, seigneur de Chenonceau, il acquit de nombreuses terres. Il était d'origine auvergnate, fils d'Austremoine Bohier, bourgeois d'Issoire, et de Béraude Duprat. Il épousa d'abord Madeleine Bayard, puis Catherine Briçonnet, fille de Guillaume Briçonnet et de Raoulette de Beaune. Thomas Bohier fut tour à tour : valet de chambre de Louis XI en 1482, notaire et secrétaire du roi, commis aux comptes des Menus plaisirs du roi en 1491, maître extraordinaire des Comptes en 1493 puis Receveur général de Bretagne, Général des Finances de Normandie, Membre du Conseil des Finances. Il accompagne François Ier à Marignan, et meurt en Italie, au camp de Vigelli, le 24 mars 1524. C’est lui qui construisit la majeure partie du château de Chenonceaux où se trouvent ses armes : d’or, au lion d’azur, au chef de gueules. Sa devise était : "S'il vient à point, m’en souviendrait”.

Historique


TOURAINE - NOBLESSE ET VILLES

Région des celtes Turones, la Touraine possède comme ville principale Turones ou Caesarodunum (Tours) sous les Romains, dont elle est la capitale de Lyonnaise IIIe. Après la bataille de Vouillé en 507, elle passe aux Francs. Elle devient comté au Xe siècle et l'enjeu d'une rivalité entre les maisons d'Anjou et de Blois. Elle est confisquée en 1203 à Jean sans Terre. Elle devient apanage de nombreux princes et finit par être rattachée à la Couronne à la mort de François d'Alençon en 1584. La ville de Tours a été une des résidences préférées de Charles VII et de Louis XI. Elle accueille en 1870 la délégation du gouvernement de la Défense nationale avant d'être prise par les Bavarois en 1871.

cgb.fr utilise des cookies pour vous garantir une meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Pour faire disparaître le bandeau, vous devez accepter ou refuser leur utilisation en cliquant sur les boutons correspondants.
En savoir plus

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com