+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

bmv_223492 - TOULOUSE (TOLOSA) - Aquitaine Triens à la tête stylisée, fragmentaire

TOULOUSE (TOLOSA) - Aquitaine Triens à la tête stylisée, fragmentaire TTB
Non disponible.
Article vendu sur notre boutique internet (2011)
Prix : 420.00 €
Type : Triens à la tête stylisée, fragmentaire
Date : VIIe siècle
Nom de l'atelier/ville : Toulouse (31)
Métal : or
Diamètre : 12 mm
Axe des coins : 11 h.
Poids : 0,77 g.
Degré de rareté : R3
Commentaires sur l'état de conservation :
Monnaie fragmentaire, avec des cassures irrégulières. Le flan est voilé avec quelques défauts de surface, de frappe assez vigoureuse au droit, mais molle au revers. Restes de concrétions terreuses dans les creux
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : [+ TOLO - S]AE=C.
Description avers : Tête barbare diadémée, les cheveux hirsutes, à droite ; un astre devant le front et la légende autour.

Revers


Titulature revers : [+ PIASSCVV].
Description revers : Une croix à six bras (?), dans un grènetis intérieur ; légende autour du grènetis.

Commentaire


Cette monnaie fragmentaire est du même type que le n° 1196 au sujet duquel nous écrivions :

“ Si la légende de droit, TOLOSA, ne laisse guère de doute sur l'attribution de ce triens à Toulouse, il reste difficile à classer et à intégrer dans un monnayage de Toulouse déjà très varié et hétérogène. Avec un flan si large, ce triens pourrait rappeler certaines frappes wisigothiques. Mais Toulouse n’est pas repris comme atelier des Wisigoths et si certaines monnaies peuvent présenter une tête de profil avec ce genre de coiffure, aucune monnaie wisigothique ne présente un tel revers.
Quoi qu’il en soit, cette monnaie d’un style très barbare, mais sur un flan en bon or, semble complètement unique et sans équivalent ”.

Sur cet exemplaire, le début de la légende TOLO est hors flan, mais les similitudes avec le triens de MONNAIES 43 ne laisse aucun doute !.

Historique


TOULOUSE (TOLOSA) - Aquitaine

(VIe - VIIe siècle)

Toulouse (Tolosa en latin) était la capitale des Volques Tectosages. La ville protohistorique est un important centre administratif et militaire de la province Narbonnaise. Sous Auguste, vers la fin du Ier siècle av. J.-C., une ville nouvelle est établie à l'emplacement du centre historique actuel de Toulouse.
En 250, Toulouse est marquée par le supplice de Saturnin de Toulouse qui deviendra Saint-Sernin. Le IIIe siècle et le IVe siècle sont prospères et la ville grandit. La première basilique Saint-Sernin est construite en 403 avec l'essor du christianisme dans la région. En 413, les Wisigoths envahissent la ville et choisissent Toulouse comme capitale de leur royaume. Ayant une culture et une religion différente, les Gallo-romains et les Wisigoths se côtoient à Toulouse sans se mélanger jusqu'en 508 lorsque Clovis prend la ville, après avoir vaincu les Wisigoths à la bataille de Vouillé (en 507).
Les Francs ne restent cependant pas à Toulouse et la ville, maintenant coupée de la Méditerranée, perd de son influence. Elle sert surtout de place-forte face à la Septimanie à l'est et l'Espagne au sud, détenus par les Wisigoths. Elle reprend néanmoins son indépendance pour former en 629 l'éphémère Royaume de Toulouse puis devient au VIIe et VIIIe siècle la capitale d'un grand duché dont les frontières vont des Pyrénées à la Loire, et de Rodez à l'Océan. En 721, la ville est assiégée par l'armée arabe, qui est finalement défaite lors de la bataille de Toulouse le 9 juin 721, signant la fin de sa progression vers le nord.
Source : Wikipedia.org.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? https://www.cgbfr.com