Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v38_0083 - THRACE - MARONÉE Tétradrachme

THRACE - MARONÉE Tétradrachme SUP/TTB+
MONNAIES 38 (2009)
Prix de départ : 350.00 €
Estimation : 650.00 €
lot invendu
Type : Tétradrachme
Date : c. 120 AC.
Nom de l'atelier/ville : Maronée
Métal : argent
Diamètre : 31 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 16,36 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan extrêmement large et ovale avec une jolie patine de médaillier foncée avec des reflets mordorés. Beau portrait avec de multiples cassures de coin visibles. Revers de très beau style
Référence ouvrage :

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de Dionysos à droite, portant une couronne de feuilles de vigne et de lierre, les cheveux longs.

Revers


Description revers : Dionysos nu, le manteau sur l'épaule gauche, tenant de la main droite, une grappe de raisin et de la gauche deux javelines ; de chaque côté un monogramme.
Légende revers : DIONUSOU // SWTHROS // MARWNITWN// (PAUWE) (ME).
Traduction revers : (Dionysos le grand de Maronée).

Commentaire


Même coin de droit que les exemplaires du musée de La Haye, n° 2033 (SG., p. 187, n° 1045/1, pl. 43, A/ 25 - R/ 65) que l’exemplaire des musées de Bruxelles et de Vienne (SG., p. 187, n° 1046/1 et 1046/2, pl. 43, A/25 - R/ 66) que l’exemplaire du musée d’Oxford (SG., p. 187, n° 1047/3, A/ 25 - R/ 67). Nombreuses traces de cassure de coin perceptibles au droit. Nous sommes en présence d’un nouveau coin de revers qui n’était pas répertorié par E. Schönert-Geiss. Semble complètement nouveau.

Historique


THRACE - MARONÉE

(après 148 avant J.-C.)

Le nom de Maronée, qui avait été colonisée par des habitants de Chios, vient de Maron, prêtre d'Apollon qui donna à Ulysse le moyen de neutraliser Polyphème en le rendant ivre. Maron est aussi décrit comme un fils de Dionysos, dieu grec du vin et de l'ivresse. Le vin et la vigne étaient donc importants, d'où la figuration de Dionysos au droit, et la cité était réputée par la qualité de son vin laquelle est même évoquée par Homère dans l'Odyssée. La ville elle-même, l'antique Ortagurea, située sur la rive nord du lac Ismaris sur la rivière Sthénas, était proche de Dikaia et d'Abdère également situées en Thrace.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com