+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

Live auction - bgr_541694 - THRACE - ILES DE THRACE - THASOS Obole

THRACE - ILES DE THRACE - THASOS Obole TTB+
Vous devez être connecté et approuvé par cgb.fr pour participer à une "e-auction/live-auction" de cgb.fr, Identifiez vous pour miser. Les validations de compte sont effectuées dans les 48 heures qui suivent votre enregistrement, n'attendez pas les deux derniers jours avant la clôture d'une vente pour procéder à votre enregistrement.En cliquant sur "MISER", vous acceptez sans réserve les conditions générales des ventes privées des live auctions de cgb.fr. La vente commencera sa clôture à l'heure indiquée sur la fiche descriptive. Veuillez noter que les délais de transmission de votre offre à nos serveurs peuvent varier et qu'il peut en résulter un rejet de votre offre si elle est expédiée dans les toutes dernières secondes de la vente. Les offres doivent être effectuées avec des nombres entiers, vous ne pouvez saisir de , ou de . dans votre offre. Pour toute question cliquez ici pour consulter la FAQ des live auctions.

Les offres gagnantes seront soumises à 12% TTC de frais de participation à la vente.
live-auctionDébut de la phase live :
2019/09/10 14:00:00
bgr_541694
1034
Vous devez vous connecter pour miser
Cliquez ici pour vous connecter
Type : Obole
Date : c. 411-404 AC.
Nom de l'atelier/ville : Thrace, Thasos
Métal : argent
Diamètre : 9 mm
Axe des coins : 2 h.
Poids : 0,37 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un petit flan irrégulier bien centré des deux côtés. Beau portrait finement détaillé du Silène. Revers bien venu à la frappe. Très jolie patine de collection ancienne avec des reflets dorés
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire a été acquis auprès de Münzentrum en janvier 2007 et provient de MONNAIES 51, n° 61

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de Silène barbue à droite.

Revers


Description revers : Deux dauphins superposés et opposés.
Légende revers : Q-A.
Traduction revers : (Thasos).

Commentaire


Poids très léger. C’est l’une des monnaies divisionnaires grecques les plus petites frappées pour Thasos. Le style du portrait est tout à fait extraordinaire, traité sur une si petite surface, la tête de Silène est ornée d’oreilles d’âne. Le poids et le nom de cette dénomination restent à déterminer. La présence de deux dauphins semble indiquer que ce type vaut deux unités. Si la monnaie à la tête de nymphe est bien une hemiobole, notre type à la tête de Silène est une obole bien que la différence de poids soit peu marquée, 0,25 g pour l’hemiobole et 0,40 g pour l’obole dans notre cas, mais confirmé par les exemplaires de la collection Pozzi (SB. 2394, 0,40 g et SB. 2395, 0,25 g).

Historique


THRACE - ILES DE THRACE - THASOS

(411-363 avant J.-C.)

Thasos fut colonisée par des Ioniens venant de Paros et fut aussi visitée par des marins phéniciens. La tribu des Sintians occupait l'île précédemment. La richesse de Thasos était proverbiale grâce aux mines d'or et d'argent de l'île et du Pangée voisin qui lui procuraient 200 à 300 talents de ressources annuelles d'après Hérodien (VI, 46). Lors de la révolte de la Thrace en 498 avant J.-C. contre l'empire perse, Darius Ier (521-486 AC.) voulut imposer la cité. Après les guerres Médiques, Thasos entra dans l'alliance athénienne et le produit des mines fut détourné au profit d'abord de la Ligue de Délos, puis d'Athènes directement. En 411 avant J.-C., Thasos se révolta et chassa les Athéniens qui furent remplacés immédiatement par une garnison spartiate. Après 357 avant J.-C., Thasos tomba sous la domination macédonienne. Elle retrouva une partie de son indépendance lors de la mort de Lysimaque en 281 avant J.-C. Après la défaite de Cynoscéphales en 197 avant J.-C., Thasos redevint autonome. À partir de 148 ou 146 avant J.-C., le Sénat romain autorisa Thasos et Maronée à monnayer des tétradrachmes de flan large qui furent frappés en très grosses quantités et imités dans les Balkans jusqu'à la fin du Ier siècle avant J.-C.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com