Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v47_0073 - THESSALIE - LARISSA Statère ou Didrachme

THESSALIE - LARISSA Statère ou Didrachme SPL
MONNAIES 47 (2011)
Prix de départ : 2 200.00 €
Estimation : 3 500.00 €
Prix réalisé : 2 200.00 €
Nombres d'offres : 1
Offre maximum : 2 300.00 €
Type : Statère ou Didrachme
Date : c. 340 AC
Nom de l'atelier/ville : Thessalie, Larissa
Métal : argent
Diamètre : 22 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 12,29 g.
Degré de rareté : R2
Commentaires sur l'état de conservation :
Exemplaire sur un flan ovale, légèrement décentré au revers sur la tête du cheval, parfaitement centré au droit avec le grènetis visible. Portrait de toute beauté, équilibré où tous les détails de la chevelure sont visibles. Magnifique expression du visage. Très joli revers, rendant bien le mouvement du cheval au pas, la position de la queue renforçant l’impression de déplacement de l’animal. Très belle patine de collection avec des reflets dorés. Conserve la plus grande partie de son brillant de frappe et de son coupant d’origine

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête de la nymphe Larissa de face tournée de trois-quarts à gauche, les cheveux flottants, retenus par un bandeau (ampyx) avec boucles d'oreille et collier.

Revers


Description revers : Cheval passant au pas à droite avec la bride sur le cou.
Légende revers : LARI./S/AIWN.
Traduction revers : (de Larissa).

Commentaire


Mêmes coins que l’exemplaire de Numismatic Fine Arts (NFA. XXXIII, mai 1994, n° 157). Dans le corpus Internet de C. Lorber et C. Shahar, nous avons trois exemplaires avec cette combinaison de coins (A/ 4 - R/1) qui présente au revers un minuscule point après LAPI et un début de coin bouché à la base de la boucle de la bride du cheval.

Historique


THESSALIE - LARISSA

(400-344 avant J.-C.)

Larissa, la cité la plus importante de Thessalie, tire son nom de l'une des filles du roi mythique Pelasgos. Construite sur la rive droite du Peneios, la ville était réputée pour ses élevages de chevaux et Thessalos, héros éponyme de la région, y dressait des taureaux sauvages. Quand Philippe II de Macédoine envahit la Thessalie en 353 avant J.-C., il y installa des gouvernements démocratiques sous la protection de garnisons macédoniennes chargées d'assurer le maintien de l'ordre. Il créa quatre grands districts à la tête desquels il plaça des tétrarques, Simos étant celui du district de Larissa. Cette organisation ne devait durer que huit ans car, en 344 avant J.-C., Philippe II envahit de nouveau la Thessalie, chasse Simos et incorpore toute la province dans le royaume de Macédoine, mettant fin au monnayage. Pour le monnayage de Larissa, il existe trois études : l'article de F. Hermann, Die Silbermünzen von Larissa in Thessalien, ZfN. 35 (1925), l'article de T. R. Martin, The Chronology of the fourth century B.C., Facing Head Silver Coinage of Larissa, MN. 28, 1983 et l'article de C. Lorber, The Early Facing Head Drachms of Thessalian Larissa, in Florilegium Numismaticum, Studia in Honorem U. Westermark, Stockholm 1992.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com