Your browser does not support JavaScript!
+ Filtres
Nouvelle Recherche
Filtres
En Stock Mot(s) exact(s) Titre uniquement
BoutiqueChargement...
Etat Chargement...
PrixChargement...
contenu

v41_0286 - SYRIE - ROYAUME SÉLEUCIDE - ANTIOCHUS III LE GRAND Double unité ou dichalque, (MB, Æ 23)

SYRIE - ROYAUME SÉLEUCIDE - ANTIOCHUS III LE GRAND Double unité ou dichalque, (MB, Æ 23) TTB/TB+
MONNAIES 41 (2009)
Prix de départ : 110.00 €
Estimation : 200.00 €
lot invendu
Type : Double unité ou dichalque, (MB, Æ 23)
Date : c. 197-187 AC.
Nom de l'atelier/ville : Cilicie, Soli
Métal : bronze
Diamètre : 23 mm
Axe des coins : 12 h.
Poids : 8,68 g.
Commentaires sur l'état de conservation :
Beau portrait inhabituel sur un flan irrégulier avec une échancrure à 6 heures. Jolie patine vert foncé. Frappe molle et faible au revers
Référence ouvrage :
Pedigree :
Cet exemplaire provient de MONNAIES XXIV, n° 118 et de MONNAIES 34, n° 273

Avers


Titulature avers : ANÉPIGRAPHE.
Description avers : Tête d’Apollon à droite, les cheveux tombant en longues nattes sur le cou.

Revers


Description revers : Athéna nicéphore assise à gauche sur un trône, tenant une Niké qui couronne le nom d’Antiochus III et appuyée de son bras gauche sur un bouclier.
Légende revers : [BAS]ILEO[S]// ANTIOCOU.
Traduction revers : (Du roi Antiochus).

Commentaire


Type royal tout à fait inhabituel pour Antiochus III.

Historique


SYRIE - ROYAUME SÉLEUCIDE - ANTIOCHUS III LE GRAND

(223-187 avant J.-C.)

Antiochus III, second fils de Séleucus II, succéda à son frère Séleucus III en 223 avant J.-C. Il dut d'abord mater la révolte de Molon, satrape de Médie qui s'était révolté et ne fut éliminé qu'en 220 avant J.-C. Ayant commis l'erreur de confier le commandement militaire de l'Asie Mineure à son oncle Achaios, ce dernier se révolta et Antiochus ne vint à bout de la révolte qu'après la prise de Sardes en 214 avant J.-C. L'usurpateur décapité, il rétablit ensuite le pouvoir séleucide en Parthie et en Bactriane. Après la défaite de Philippe V à Cynoscéphales et ayant accueillit Hannibal exilé, il devint un ennemi implacable des Romains. Après une première série de victoires, il fut finalement battu aux Thermopyles et à Magnésie en 189 avant J.-C. Il dut signer la Paix d'Apamée l'année suivante, consacrant l'hégémonie romaine et la fin de la domination séleucide en Asie Mineure, laissant Pergame arbitre de la situation. Il fut assassiné en 187 avant J.-C.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs afin de vous offrir une expérience optimale. Cliquez ici pour plus d’informations sur les cookies

x
Would you like to visit our site in English? www.cgbfr.com